Ile d'Oléron: le corps de l'enfant, disparu en mer, probablement retrouvé

Auteur(s)
La rédaction de FranceSoir.fr
Publié le 10 août 2016
Mis à jour le 10 août 2016
Image
L'île d'Oléron.
Crédits
©Xavier Leoty/AFP
Le corps du garçon de neuf ans, qui s'est noyé vendredi dernier, est probablement celui qui a été retrouvé mardi sur une plage de Charente-Maritime.
©Xavier Leoty/AFP
Un garçon de 9 ans, qui était en colonie de vacances, a disparu vendredi après-midi sur une plage de l’île d’Oléron (Charente-Maritime). Après des jours de recherches intensives, les gendarmes ont retrouvé mardi sur la plage du Galon d'Or à La Tremblade la dépouille d'un enfant. Il s'agirait probablement du corps du jeune garçon recherché.

C'est une macabre découverte. Quelques jours après la disparition en mer d'un enfant de 9 ans, les gendarmes ont retrouvé, mardi 9, sur la plage du Galon d'Or à La Tremblade la dépouille d'un jeune garçon. Selon la substitut du procureur, Soraya Ahras, il est "fort probable" qu'il s'agisse de celui de l'enfant qui a été emporté par le courant il y a plusieurs jours. Pour  le moment, le parquet de La Rochelle n'a pas souhaité communiquer sur les circonstances de la découverte du corps. Seule certitude: il n'y aura pas d'autopsie. Une comparaison de l'ADN de la dépouille avec les prélèvements réalisés sur les effets personnels du jeune garçon doit être effectuée dans les heures qui viennent.

Les faits se sont déroulés vendredi 5 après-midi. Le jeune garçon, originaire de Bobigny (Seine-Saint-Denis) était en colonie de vacances et se baignait avec ses camarades sur la plage de Gatseau, au sud de l'île d'Oléron, lorsqu'il a disparu dans l'eau. Dès 16h, quelques minutes après l'alerte, le Centre Régional Opérationnel de Surveillance et de Sauvetage (CROSS), chargé de coordonner les secours, a engagé d'importants moyens aériens et nautiques pour retrouver l'enfant: deux hélicoptères de la sécurité civile et de la marine nationale, deux vedettes et une embarcation des pompiers. Des patrouilles terrestres ont également été effectuées par la gendarmerie. Depuis, les recherches n'ont cessé de se poursuivre.

Le jeune garçon disparu et ses camarades étaient encadrés par une équipe de trois animateurs. Selon les premiers éléments de l'enquête, les enfants à la baignade étaient répartis en deux groupes. "Parmi le groupe qui s'est avancé en premier dans l'eau, deux enfants ont été rapidement en difficulté et se sont appuyés sur une des animatrices qui elle-même a été surprise par la force du courant", a raconté Soraya Ahras.

Et c'est cette première difficulté, a-t-elle encore expliqué, qui a motivé "le retour de tous les enfants sur la plage sur instruction du surveillant de baignade". Ce n’est qu'à la sortie de l'eau que les animateurs se sont rendus compte de l’absence d’un enfant.

 

À LIRE AUSSI

Image
L'île d'Oléron.
Noyade à l’île d’Oléron: enquête ouverte pour "homicide involontaire"
Suite à la noyade d’un jeune garçon de 9 ans à l’île d’Oléron (Charente-Maritime), le Parquet de La Rochelle a ouvert une enquête "pour homicide involontaire". L’enfan...
Publié le 07 août 2016
Société