L'auteur de la tuerie de Parkland veut donner son héritage aux victimes

Auteur(s)
La rédaction de FranceSoir.fr
Publié le 12 avril 2018
Mis à jour le 12 avril 2018
Image
Arrivée à la prison de Broward County de Nikolas Cruz, le tireur de 19 ans qui a abattu 19 personnes dans un lycée de Parkland mercredi
Crédits
© Miguel GUTTIEREZ / AFP
Nikolas Cruz, auteur de la fusillade, veut faire don de son héritage aux victimes.
© Miguel GUTTIEREZ / AFP
L'auteur du massacre dans un lycée de Floride, Nikolas Cruz, veut faire don de son héritage aux victimes et proches de la tuerie, ont assuré ce mercredi ses avocats lors d'une audience devant un tribunal.

La proposition est pour le moins étrange. Deux mois après la tuerie dans un lycée de Parkland en Floride (Etats-Unis), qui a fait 17 morts et 17 blessés, le tireur Nikolas Cruz a fait part de sa volonté de faire don de son héritage aux victimes et proches de la tuerie, ont assuré mercredi 11 ses avocats lors d’une audience devant un tribunal de Floride. Il s'agit du legs de sa mère, décédée en novembre dernier, et dont la somme pourrait atteindre le million de dollars.

"Cruz ne veut pas de ces fonds, quelle que soit la somme qui lui revienne", a affirmé Melisa McNeill, son conseil. Et d'ajouter que Nikolas Cruz "voudrait que cet argent soit donné à une organisation choisie par les familles des victimes".

Voir aussi - Fusillade en Floride: des sacs à dos transparents contre les armes

Les procureurs de Floride, en charge du dossier, ont annoncé en mars leur intention de requérir la peine de mort à l'encontre de l'auteur de la tuerie, interpellé peu après la fusillade. Les avocats de ce dernier ont fait savoir qu'il accepterait de plaider coupable contre la garantie de ne pas être exécuté. Une négociation de peine reste théoriquement possible malgré l'annonce des procureurs de privilégier la sentence capitale.

La date du procès de M. Cruz, conditionné au fait qu'il soit déclaré suffisamment sain d'esprit pour être jugé, n'a pas encore été fixée.

Le drame au lycée de parkland s'inscrit dans une longue liste de tueries similaires dans des écoles américaines. Mais, cette fois, les lycéens rescapés ont pris la tête d'un mouvement spontané exigeant un durcissement du régime d'acquisition et de détention des armes. Ils sont parvenus à relancer un débat qui, par le passé, s'est souvent révélé stérile. Ils ont remis sous pression les entreprises et responsables liés à la National Rifle Association (NRA), le premier lobby des armes qui a soutenu dans sa campagne le président Donald Trump.

Lire aussi - Marée humaine aux Etats-Unis contre les armes à feu

Le 24 mars derniers, des centaines de milliers de jeunes Américains ont défilé dans les rues de Washington, et dans les grandes villes du pays, pour faire entendre leur message au président. D'origine spontanée, cette initiative est devenue la plus grande manifestation contre les armes de l'histoire des Etats-Unis.

 

À LIRE AUSSI

Image
Des lycéens participent le 14 mars 2018 à Washington à un rassemblement en hommage aux victimes de la fusillade de Parkland
Fusillade en Floride: des sacs à dos transparents contre les armes
Depuis lundi dernier, et la reprise des cours au lycée Marjory Stoneman Douglas à Parkland (Floride), les élèves doivent avoir des sacs à dos transparents. Une mesure ...
Publié le 09 avril 2018
Société
Image
France-Soir
Marée humaine aux Etats-Unis contre les armes à feu
Plus d'un million de personnes, dont de nombreux jeunes, sont descendues samedi dans la rue dans plusieurs villes des Etats-Unis, pour une manifestation historique con...
Publié le 23 mars 2018
Image
Eminem lors d'un concert à Chicago, dans l'Illinois, le 1er août 2014
Après la tuerie de Floride, Eminem fustige la NRA
Eminem a dénoncé avec force le puissant lobby pro-armes aux Etats-Unis lors d'une prestation dimanche soir aux iHeartRadio Music Awards, une cérémonie de récompenses m...
Publié le 12 mars 2018