Lozère : dérangée par les cloches de l'église, une vacancière veut les faire taire

Auteur(s)
La rédaction de France-Soir
Publié le 09 août 2018 - 15:52
Image
Pas de monnaie dans les poches pour la messe? L’Église catholique a trouvé la parade en développant la possibilité de verser son obole via un téléphone mobile et en testant un "panier connecté" dans u
Crédits
© SEBASTIEN BOZON / AFP/Archives
Une vacancière a demandé au maire d'un petit village de bien vouloir décaler l'horaire de la sonnerie de l'église.
© SEBASTIEN BOZON / AFP/Archives
Une vacancière résidant dans la commune des Bondons, en Lozère, pour ses congés a demandé au maire du village de décalé l'horaire de sonnerie de la cloche de l'église. Selon elle, celle-ci sonnerait trop tôt et la dérangerait.

Le maire des Bondons, en Lorèze, n'en revient pas. Une vacancière séjournant dans ce petit village lui a fait parvenir une lettre lui demandant… "que l’horaire de sonnerie de la cloche du presbytère puisse être décalée".

D'après une information du Midi Libre publiée mercredi 8, la vacancière séjourne actuellement dans l'ancien presbytère du village qui a été transformé en deux locations particulièrement prisées par les touristes.

Seulement voilà: le presbytère se trouve à proximité de l'église et "c’est franchement rude d’être réveillés tous les matins à 7 heures alors que nous sommes en congés", a écrit la vacancière.

A voir aussi: Airbnb - dégradations, prostitution, drogue, sous-location: responsabilités et recours du propriétaire

"De tout temps, les cloches ont sonné ; jamais personne ne s’en est plaint", s'est étonné le maire de la commune, Francis Durand. De plus, les cloches ne sonnent pas à chaque heure mais seulement trois fois par jours: le matin, à midi et en fin de journée.

Après en avoir parlé à l'employée communale chargée des gîtes, la touriste a demandé au personnel technique de la mairie d'intervenir afin de modifier la sonnerie de la cloche de l'église. "Mon personnel technique ? Mais elle a déjà vu tout le monde, je n’ai pas de personnel technique!", s'est exclamé le mairie du petit village de 150 habitants.

Pour modifier l'horaire de cette sonnerie, la mairie devrait faire appel à une entreprise privée. Ce qui, bien sûr, engendrerait des frais. Et il n'en est pas question pour l'édile: "C’est un presbytère, c’est à côté de l’église, il y a une cloche, voilà", affirme-t-il catégorique.

Mais il semblerait que la vacancière ne veuille pas céder non plus. Elle compte faire une réclamation auprès de Lozère Résa qui gère la location du gîte. selon elle, la nuisance sonore n'est pas précisée dans l'annonce.

A lire aussi:

Plus chères et plus courtes, les colonies de vacances ont perdu la cote

Quand revenir au travail après les vacances vous déprime

Lozère - une jeune femme invente son enlèvement pour passer un week-end coquin avec son amant

L'article vous a plu ? Il a mobilisé notre rédaction qui ne vit que de vos dons.
L'information a un coût, d'autant plus que la concurrence des rédactions subventionnées impose un surcroît de rigueur et de professionnalisme.

Avec votre soutien, France-Soir continuera à proposer ses articles gratuitement  car nous pensons que tout le monde doit avoir accès à une information libre et indépendante pour se forger sa propre opinion.

Vous êtes la condition sine qua non à notre existence, soutenez-nous pour que France-Soir demeure le média français qui fait s’exprimer les plus légitimes.

Si vous le pouvez, soutenez-nous mensuellement, à partir de seulement 1€. Votre impact en faveur d’une presse libre n’en sera que plus fort. Merci.

Je fais un don à France-Soir

Dessin de la semaine

Portrait craché

Image
Portrait Soros
George Soros entre coups de bourse, coups de cœur et coups d'Etat
PORTRAIT CRACHE - George Soros : le super-héros des marchés qui jongle avec les chiffres et secoue le cocotier de Wall Street quand il “n’ouvre pas les sociétés” à la ...
16 février 2024 - 16:00
Portraits
Soutenez l'indépendance de FS

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de France-Soir est confirmée.

La newsletter France-Soir

En vous inscrivant, vous autorisez France-Soir à vous contacter par e-mail.