Mantes-la-Jolie: la gérante d'un hammam tabassée par le fils d'une cliente

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Mantes-la-Jolie: la gérante d'un hammam tabassée par le fils d'une cliente

Publié le 11/06/2018 à 11:40 - Mise à jour à 11:54
© LOIC VENANCE / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Une femme de 68 ans, gérante d'un hammam à Mantes-la-Jolie (Yvelines), a été violemment agressée par le fils d'une cliente jeudi dernier. Elle souffre de multiples blessures. L'auteur des faits a été arrêté peu de temps après l'agression.

L'agression a été violente. Une femme de 68 ans, gérante d'un hammam à Mantes-la-Jolie (Yvelines), a été rouée de coups jeudi 7 juin dernier par le fils d'une cliente mécontente. L'homme, âgé de 45 ans, a été arrêté immédiatement après les faits et doit être présenté à un juge ce lundi 11 au parquet de Versailles. La sexagénaire, elle, souffre de multiples blessures et s'est vu prescrire 45 jours d'ITT.

Selon Le Parisien, qui rapporte les faits, une dispute avait éclaté plus tôt dans la matinée entre une cliente et la victime. Vers 11h, son fils avait irruption dans l'établissement de bien-être pour demander des comptes à la responsable de ce hammam du Val-Fourré. Le ton est vite monté.

L'agresseur aurait frappé à plusieurs reprises sa victime, notamment alors qu'elle s'était prostrée sur le sol.

"Elle dit avoir reçu des coups, notamment lorsqu’elle était au sol. Elle est sévèrement amochée", a expliqué une source policière au Parisien.

Voir aussi: Mantes-la-Jolie - il crie "Allah akbar" et menace d'égorger les clients d'un coiffeur

Bilan des blessures: une fracture du bras et de multiples ecchymoses au visage. Sans compter le traumatisme psychologique. Admise aux urgences, la sexagénaire s'est donc vu prescrire 45 jours d'ITT.

L'auteur des faits, originaire d'Aubergenville, n'a pas nié avoir eu une altercation avec elle, mais a simplement déclaré l'avoir repoussée après qu'elle l'ait elle-même bousculé.

Il pourrait être mis en examen pour coups et blessures. Il risque, dans ce cas-là, trois ans d'emprisonnement et 45.000 euros d'amende car l'incapacité totale de travail (ITT) est supérieure à huit jours.

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




L'employée d'un hammam de Mantes-la-Jolie (Yvelines) a été tabassée par le fils d'une cliente. Souffrant de multiples blessures, elle s'est vu prescrire 45 jours d'ITT.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-