Maxime Nicolle lance un ultimatum et menace de quitter la France (vidéo)

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Maxime Nicolle lance un ultimatum et menace de quitter la France (vidéo)

Publié le 30/01/2019 à 08:41 - Mise à jour à 08:42
©Capture d'écran
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Maxime Nicolle, l'un des leaders des Gilets jaunes, a interpellé le gouvernement français mardi 29 au soir et a menacé de quitter le pays si rien n'était fait financièrement dans les deux semaines pour aider le peuple.

"Si dans les deux semaines qui suivent, il n'y a aucune avancée, aucune avancée concrète financière envers le peuple, (…) je pars de ce pays". Maxime Nicolle a lancé un ultimatum au gouvernement mardi soir dans un live Facebook diffusé sur sa page "Fly Rider infos blocage". Il a menacé de quitter le pays si rien n'était fait pour aider financièrement les gens à s'en sortir dans les deux semaines à venir.

L'un des leaders du mouvement des Gilets jaunes entend demander l'asile politique à un pays qui n'a pas d'accord d'extradition avec la France, afin de ne pas risquer d'aller en prison. Il s'est comparé lui-même Julian Assange.

Et même en exil, il ne compte pas arrêter de se battre: "Si vous ne faites pas ça, dans deux semaines, je pars de ce pays, je fais une demande d'asile constitutionnel et je me battrais à l'extérieur, mais je peux vous garantir que j'y passerais ma vie. Je me battrai contre vous jusqu'à ce que j'en crève".

Lire aussi: Gilets jaunes - brève interpellation à Bordeaux de Maxime Nicolle

Dans son intervention, Maxime Nicolle a à nouveau souligné le caractère pacifique de la mobilisation des Gilets jaunes, discours contrastant avec l'appel à un "soulèvement sans précédent" d'Eric Drouet pour l'acte 12 samedi 2 février.

"Nous appelons à un soulèvement sans précédent par tous les moyens utiles et nécessaires pour que plus personne ne soit victime de ces blessures de guerre", a-t-il déclaré lundi, concluant son allocution par "aux armes citoyens, formez vos bataillons".

Christophe Castaner a souhaité le lendemain qu'Eric Drouet soit poursuivi en justice pour avoir tenu ces propos: "C'est un appel à l'insurrection. (…)Cette dernière déclaration relève à mon sens de l'infraction pénale".

Et aussi:

Maxime Nicolle: des Gilets Jaunes prêts à "un appel aux armes"

Au ministère des Outre-mer, des "gilets jaunes" demandent du "concret" à Girardin

"Gilets jaunes": Macron dit qu'il tirera "des conséquences profondes" du grand débat

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Mardi soir, Maxime Nicolle (figure du mouvement des Gilets jaunes) a menacé de quitter la France si le gouvernement ne faisait rien de concret d'ici deux semaines.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-