Messages sexuels à un élève mineur: un professeur en détention provisoire

Messages sexuels à un élève mineur: un professeur en détention provisoire

Publié le 04/09/2018 à 08:35 - Mise à jour à 08:38
©Hadj/Sipa
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Un professeur d'anglais des Pyrénées-Orientales a été placé en détention provisoire en juin, mis en examen dans une affaire de corruption de mineur. Il est soupçonné notamment d'envoi de messages sexuels à un jeune garçon mineur.

Ironie du sort, c'est le jour de la rentrée des classes que l'affaire est révélée par la presse: selon France bleu, un professeur d'anglais d'un lycée du Canet-en-Roussillon dans les Pyrénées-Orientales a été placé en détention provisoire au mois de juin. L'homme est mis en examen pour "corruption de mineurs" et "administration de substance nuisible".

Le professeur, âgé de 35 ans, est totalement inconnu des services de police. Il exerçait au lycée Rosa Luxembourg et était également proviseur adjoint au lycée d'Argeles.

Le procureur de Perpignan a confirmé certains éléments de l'enquête tout en restant discret sur les détails: le professeur est soupçonné d'avoir échangé avec l'un de ses élèves mineurs des textos et des images à caractère sexuel sur des messageries et les réseaux sociaux.

Voir aussi: Un petit garçon de 10 ans violé par des camarades de classe

Selon l'hebdomadaire La Semaine du Roussillon, la victime serait un jeune garçon qui aurait entre 15 et 18 ans. Le procureur aurait confirmé que l'accusation "d'administration de substance nuisible" n'est pas la fourniture de drogue à un élève, sans en dire plus. Il pourrait donc s'agir de l'inoculation par la force ou la ruse d'un produit nocif. L'enquête cherche actuellement à déterminer si d'autres victimes existent.

L'enseignant, s'il venait à comparaître devant un tribunal correctionnel, est passible de cinq ans de prison, 75.000 euros d'amende et une radiation à vie de l'Education nationale. Il reste présumé innocent.

Lire aussi: 

La rentrée: les copains qu'on retrouve et les profs qu'on découvre

Apologie du terrorisme: un manuel pour apprendre à compter les bombes chez l'ancien prof de maths

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Le professeur a été placé en détention en juin (illustration).

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-