Métro parisien: des bancs "anti-SDF" testés à la station Stalingrad, les internautes en colère

Métro parisien: des bancs "anti-SDF" testés à la station Stalingrad, les internautes en colère

Publié le 21/03/2017 à 08:01 - Mise à jour à 08:02
©Capture d'écran Twitter
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

A la station de métro Stalingrad à Paris, de nouveaux bancs, légèrement inclinés, sont actuellement testés. Sur les réseaux sociaux, de nombreux internautes ont critiqué cette expérimentation: ils y voient un moyen pour la RATP d'empêcher les SDF de s'installer dans la durée.

Depuis quelques jours, de nouveaux bancs, légèrement inclinés, sont testés à la station de métro Stalingrad (XIXe arrondissement) à Paris. Mais sur les réseaux sociaux, les internautes n'ont pas pris la nouvelle avec joie. Selon certains, il s'agirait en réalité de bancs "anti-SDF" qui empêcheraient les sans-abri de s'installer durablement sur les quais du métro. Concrètement, il est impossible de s'y allonger en raison de leur forme incliné et du peu d'espace entre les sièges.

Face à la colère des internautes, la RATP a tenu à s'expliquer. Pour elle, "ces nouvelles assises offrent une possibilité de s’asseoir à tous les voyageurs et facilitent le nettoyage", a-t-elle fait savoir à Libération. La Régie autonome des transports parisiens a toutefois précisé que ses "espaces ne sont pas adaptés à des séjours prolongés et le métro ne peut avoir vocation à devenir un lieu de vie et d’accueil des personnes sans domicile fixe, car rien n’est pensé comme tel".

De plus, "le métro ne dispose pas de moyens d’accueil ni d’installations d’hygiène", a-t-elle rappelé expliquant qu'il a été démontré par les équipes de terrain "que l’installation prolongée dans le métro entraîne une désocialisation rapide et un risque accru d’accident pour la personne concernée".

Ce n'est pas la première fois que ce genre de procédé est mis en place. Un site sur Flickr répertorie d'ailleurs toutes les techniques qui ont été imaginées pour empêcher les sans-abri de s'asseoir ou de s'allonger: grilles, pointes anti-SDF, pots de fleurs, etc. 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Cette démarche a été critiquée par certains usagers et sur les réseaux sociaux.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-