Meuse: 180 cochons tués sur la route de l'abattoir

Meuse: 180 cochons tués sur la route de l'abattoir

Publié le 26/08/2019 à 09:22 - Mise à jour à 09:25
© GREG BAKER / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Un camion transportant quelque 200 cochons s'est renversé dimanche dans la Meuse. Malgré les mesures d'urgence prises sur place, presque tous les animaux sont morts.

Près de 200 cochons sont morts dans un accident de la route survenu dimanche 25 dans la Meuse. Le camion qui les amenait à l'abattoir s'est renversé dans un rond-point et la quasi-totalité des animaux n'a pas survécu.

Le véhicule s'est retrouvé couché en travers de la route à hauteur d'Etain. A bord se trouvaient 200 cochons destinés à l'abattoir. Beaucoup d'entre eux auraient été blessés dans le choc et tous se sont retrouvés coincés dans la remorque, en fâcheuse posture et en plein soleil.

Lire aussi: Des cadavres de porcs en putréfaction dans un élevage filmés par L214

Lorsque les gendarmes sont arrivés sur les lieux et ont constaté la nature du chargement, les services vétérinaires ont été prévenus et un parc artificiel a été installé sur la chaussé pour y abriter les porcs,grâce notamment aux éleveurs et agriculteurs du secteur sollicités pour apporter des bottes de foin. Un brumisateur de fortune a également été mis en place par les pompiers afin de protéger les bêtes de la chaleur, rapporte France 3 Grand-Est.

Il a toutefois fallu plus de deux heures pour installer ce dispositif et désincarcérer les animaux en toute sécurité, lorsque la remorque a enfin pu être ouverte, seule une vingtaine d'animaux ont pu être sortis indemnes tandis que 180 autres sont morts. La route a dû être coupée pendant toute l'après-midi. Les causes de l'accident n'étaient pas encore connues ce lundi 26. Le chauffeur, légèrement blessé, a été hospitalisé.

La veille, c'est une vingtaine de vaches qui avaient été tuées lors d'un autre accident, ou euthanasiée dans la foulée. Un TGV, qui reliait samedi après-midi Lausanne à Paris, a percuté dans le Jura un troupeau sorti de son enclos.

Voir:

Jura: un TGV percute un troupeau, 20 vaches mortes

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Le camion transportait 200 porcs à l'abattoir.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-