Mort d'une femme et de ses deux enfants dans un accident sur la D38: des éléments troublants

Auteur(s)
La rédaction de FranceSoir.fr
Publié le 06 mars 2018
Mis à jour le 06 mars 2018
Image
Tchater avec un gendarme sur Facebook ? C'est désormais possible grâce à la brigade numérique (BNum) de la gendarmerie nationale, chargée de renforcer le contact avec une population de plus en plus co
Crédits
© JEFF PACHOUD / AFP/Archives
Une enquête a été ouverte après l'accident de voiture dans lequel une mère de 32 ans et ses deux enfants de 3 ans et 18 mois sont morts.
© JEFF PACHOUD / AFP/Archives
Des éléments troublants ont été constatés sur les lieux de l’accident lors duquel ont été tués une femme et ses deux enfants de 3 ans et 18 mois lundi dans le Vaucluse. Il pourrait s'agir d'un acte volontaire.

La gendarmerie ne croirait pas à la thèse du simple accident de la route. Une enquête a été ouverte après l'accident de voiture dans lequel une mère de 32 ans et ses deux enfants de 3 ans et 18 mois sont morts entre Sorgues et Bédarrides dans le Vaucluse, lundi 5 au matin.

Selon les premières constatations, la conductrice aurait perdu le contrôle de son véhicule avant de percuter un pilier d’un pont de l’autoroute A7 rapporte France 3 Provence-Alpes-Côte-d'Azur. La mère de famille et ses deux enfants sont décédés dans l'accident mais les gendarmes ont constaté des éléments troublants.

Lire aussi - Vaucluse: 3 morts dont 2 enfants dans un accident de la route à Sorgues

"La maman est décédée sur le coup. Les pompiers retrouvent aussi l'enfant de 18 mois mort sur le coup, les pompiers ont tenté de réanimer le petit garçon de 3 ans pendant de longues minutes mais ils n'ont pu que constater le décès", a fait savoir un officier au site d'information, précisant qu'aucun des occupants du véhicule ne portait de ceinture de sécurité.

"Un deuxième élément troublant accrédite la thèse d’un coup de folie", explique de son côté le Dauphine Libéré.  Et d'ajouter: "Le plus âgé a recraché de l’eau quand les secours ont essayé de l’intuber. Signe qu’il avait les poumons plein de liquide". "La maman était dans un état psychologique fragile et qu’elle venait de se séparer de son compagnon", poursuit le quotidien.

Des autopsies doivent être pratiquées sur les corps des différentes victimes. Elles devraient permettre de faire la lumière sur les circonstances de ce drame et expliquer si il s'agit ou non d'un acte volontaire.  

 

À LIRE AUSSI

Image
Pompiers Pompiers Camion Intervention
Vaucluse: 3 morts dont 2 enfants dans un accident de la route à Sorgues
Un accident de la route aux raisons encore inexpliquées a provoqué la mort de trois personnes ce lundi matin à Sorgues dans le Vaucluse. Parmi les victimes se trouvent...
Publié le 05 mars 2018
Société