Mulhouse: un policier violemment percuté par un homme à moto, il est grièvement blessé (vidéos)

Mulhouse: un policier violemment percuté par un homme à moto, il est grièvement blessé (vidéos)

Publié le 07/12/2018 à 13:33 - Mise à jour à 14:21
© NICOLAS TUCAT / AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Un policier a été grièvement blessé à Mulhouse (Haut-Rhin) ce vendredi lors d'une manifestation de lycéens dans le centre-ville. Il a été renversé par un individu circulant sur une mini-moto.

La matinée de ce vendredi 7 est particulièrement violente à Mulhouse dans le Haut-Rhin où des affrontements opposent des lycéens mobilisés aux forces de l'ordre. Une manifestation a dégénéré dans le centre-ville où quelques centaines de jeune ont lancé des fumigènes et des fusées éclairantes sur les CRS qui ont riposté par des tirs de gaz lacrymogènes.

Comme le rapporte Les Dernières Nouvelles d'Alsace, un policier a été violement percuté par un individu qui circulait sur une mini-moto sans casque. Le fonctionnaire de police a été grièvement blessé aux jambes et au bassin et a dû être évacué aux urgences. Le conducteur du véhicule, qui a chuté lors de la collision, a été interpellé.

Sur les images diffusés sur les réseaux sociaux, il semble difficile d'établir si l'individu a percuté volontairement le policier ou si il cherchait jute à s'échapper. Du côté des autorités locales, la question est tranchée. "Un policier a été grièvement blessé volontairement ce matin à Mulhouse où des affrontements violents ont eu lieu comme à Illzach et Guebwiller avec des jets d'acide sur les forces de l'ordre", a déploré dans un communiqué la présidente du Conseil départemental du Haut-Rhin, Brigitte Klinkert.

Lire aussi - Lycées: la mobilisation se poursuit au lendemain d'interpellations qui choquent

"Rien ne peut ni expliquer ni excuser la violence et des attaques lâches et inacceptables contre des représentants de l'autorité publique", a souligné l'élu. Le centre-ville de Mulhouse était paralysé et le Marché de Noël de la ville a dû être brièvement fermé en raison de la présence du cortège des lycéens à proximité.

Les lycéens appellent notamment à l'abandon des réformes du bac, de la voie professionnelle ou de l'accès à l'université.

La mobilisation, qui a trouvé un écho chez des jeunes dans la foulée du mouvement des "gilets jaunes", a conduit au blocage de 200 à 300 lycées par jour depuis le début de la semaine. Il semble s'être quelque peu durci avec le signalement de plus en plus d'incidents et heurts avec les forces de l'ordre.

Voir:

Marseille: dans les quartiers Nord, les trafiquants s'en prennent aux lycéens pendant un blocus

Lycées: 700 interpellations après une nouvelle journée de mobilisation et d'incidents

Les images de l'interpellation de dizaines de lycéens à Mantes-la-Jolie (vidéos)

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Un policier a été grièvement blessé à Mulhouse après avoir été percuté par une mini-moto.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-