Paris - Attentat aux Champs-Elysées : 3 proches du terroriste en garde à vue, les enquêteurs cherchent des complices

Auteur(s)
La rédaction de FranceSoir.fr
Publié le 21 avril 2017 - 12:44
Image
Attentat Paris Champs Elysées fusillade policiers morts tirs coups de feu
Crédits
©Thomas Samson/AFP
Karim C., Français de 39 ans et "tueur de flics" récidiviste.
©Thomas Samson/AFP
L'enquête avance à grand pas au lendemain de l'attentat perpétré contre des policiers, jeudi soir sur les Champs-Elysées à Paris. Outre une perquisition notamment, la police recherche également d'éventuelles complicités: ce vendredi, trois proches du terroriste étaient en garde à vue.

Le terroriste avait-il des complices? Au lendemain de l'attentat perpétré jeudi 20 au soir sur les Champs-Elysées de Paris par Karim C., 39 ans, un terroriste ayant visé intentionnellement des policiers, tuant un agent et faisant trois blessés, les investigations avancent à grand pas. Une perquisition a été menée très vite après les faits au domicile du tueur, tandis que les enquêteurs cherchent également à déterminer s'il a bénéficié de soutiens. Au moins trois de ses proches ont ainsi été placés en garde à vue.

C'est lors de la perquisition du domicile présumé du terroriste, chez sa mère dans un pavillon à Chelles (Seine-et-Marne), que les policiers ont arrêté les trois personnes. Celles-ci seraient donc à compter au rang de ses proches et ont donc été placées en garde à vue afin d'être interrogées. L'objectif est de déterminer si elles étaient au courant de son projet et si celui-ci était prémédité, mais aussi de tenter de cerner plus précisément le profil de Karim C. ainsi que de recueillir un maximum d'éléments sur ses habitudes, ses fréquentations, etc.

L'assaillant serait donc un certain Karim C., Français de 39 ans et "tueur de flics" récidiviste. L'homme avait déjà à tiré plusierus fois sur des policiers, en 2001. Il avait d'abord fait feu à deux reprises sur un élève policier avec lequel il avait eu un accrochage. Placé en garde à vue, il avait ensuite réussi à saisir l'arme d'un fonctionnaire et tiré à plusieurs fois, blessant deux hommes, avant d'être maîtrisé. Pour ces faits, il a été jugé devant les assises et condamné en 2003 à 20 ans de prison. Lors de son procès en appel en 2005, la peine a été réduite à 15 ans de prison.

Récemment, il aurait été visé par une enquête antiterroriste pour avoir évoqué sa volonté de tuer des policiers. Entendu en février dernier, il avait été relâché faute de preuve. A l'époque, aucun élément de radicalisation n'aurait été signalé. Le basculement de l'homme dans le radicalisme islamique reste l'enjeu de questions ce vendredi 21, de même que la nature de ses liens avec Daech.

Un terroriste "tueur de flic" récidiviste, la revendication de Daech, le déroulé des faits: retrouvez les dernières informations disponibles sur l'attentat de jeudi soir en cliquant ici

 

À LIRE AUSSI

Image
Témoignage attentat paris champs-elysées 20 avril
Paris – Attentat des Champs-Elysées : "on a entendu deux coups de feu et on s'est mis à courir" (vidéo)
Une fusillade a éclaté ce jeudi soir sur l'avenue des Champs-Elysées. Un véhicule de police aurait été attaqué par un homme armé, tuant un agent. L'assaillant a été ab...
21 avril 2017 - 00:54
Société
Image
Un policier près du lieu de la fusillade sur les Champs Elysées à Paris le 20 avril 2017
Paris - Attentat aux Champs-Elysées : le terroriste Karim Cheurfi, un "tueur de flics" récidiviste [MAJ]
L'homme qui a abattu un policier jeudi sur les Champs-Elysées se nommerait Karim Cheurfi. Ce Français de 39 ans aurait été repéré par les services de renseignement apr...
21 avril 2017 - 11:23
Politique
Image
Emmanuel Macron, sur le plateau de France 2, le 20 avril 2017
Présidentielle : fin de campagne bouleversée par l'attentat à Paris
Deux jours avant le premier tour de la présidentielle, la dernière journée de campagne se retrouve bouleversée par l'attentat jihadiste qui a coûté la vie à un policie...
21 avril 2017 - 07:08
Politique

L'article vous a plu ? Il a mobilisé notre rédaction qui ne vit que de vos dons.
L'information a un coût, d'autant plus que la concurrence des rédactions subventionnées impose un surcroît de rigueur et de professionnalisme.

Avec votre soutien, France-Soir continuera à proposer ses articles gratuitement  car nous pensons que tout le monde doit avoir accès à une information libre et indépendante pour se forger sa propre opinion.

Vous êtes la condition sine qua non à notre existence, soutenez-nous pour que France-Soir demeure le média français qui fait s’exprimer les plus légitimes.

Si vous le pouvez, soutenez-nous mensuellement, à partir de seulement 1€. Votre impact en faveur d’une presse libre n’en sera que plus fort. Merci.

Je fais un don à France-Soir

Dessin de la semaine

Portrait craché

Image
bayrou
François Bayrou, baladin un jour, renaissant toujours
PORTRAIT CRACHE - François Bayrou, député, maire de Pau et plusieurs fois ministres, est surtout figure d’une opposition opportuniste. Éternel candidat malheureux à la...
20 avril 2024 - 10:45
Politique
Soutenez l'indépendance de FS

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de France-Soir est confirmée.

La newsletter France-Soir

En vous inscrivant, vous autorisez France-Soir à vous contacter par e-mail.