Pédophilie: un troisième prêtre mis en examen en une semaine

Pédophilie: un troisième prêtre mis en examen en une semaine

Publié le 28/11/2018 à 07:21 - Mise à jour à 08:00
© DAMIEN MEYER / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Un prêtre officiant à Nantes a été mis en examen pour agression sexuelle sur une mineure de 15 ans, a fait savoir mardi son diocèse. Dans les jours précédents, deux autres ont également été mis en cause en France, mais eux pour des faits plus nombreux et anciens.

Un prêtre officiant à Nantes a été mis en examen pour agression sexuelle sur mineur de 15 ans, après s'être présenté samedi 24 au commissariat, a fait savoir mardi 27 le diocèse. Dans ce communiqué, l'évêque explique qu'"au cours d’un temps de repos dans une famille, ce prêtre a posé des gestes gravement inappropriés sur une adolescente", dont l'âge exact n'a pas été précisé.

Le mis en cause est décrit comme un Congolais "de 40 ans, prêtre Fidei donum RDC-Kinshasa, membre de la communauté de l’Emmanuel, exerçant son ministère sur la paroisse Sainte-Madeleine à Nantes depuis septembre 2016".

"Il appartient maintenant à la justice de suivre son cours", a déclaré Monseigneur Jean-Paul James, précisant avoir rencontré la jeune victime et sa famille "pour les écouter, leur exprimer ma douleur et ma tristesse", et avoir "signifié au prêtre qu’il ne pouvait plus exercer son ministère".

Voir: Saint-Etienne: des victimes d'un ex-prêtre poursuivi pour pédophilie s'invitent à la messe

Le procureur de la République a fait savoir qu'un juge d'instruction avait été saisi et que le prêtre en question avait obligation de quitter la région de Nantes, interdiction d'entrer en contact avec des mineurs et devra se soumettre à une expertise psychologique. Il a également précisé que les faits lui avaient été rapportés par l'évêque dès qu'il les a appris.

Un signalement immédiat de la justice accompagné d'un communiqué qui illustre la nouvelle politique de l'Eglise de France sur les questions de pédophilie, mais qui reste confronter à des affaires -notamment le scandale Barbarin- dans lesquelles son silence est dénoncé.

En une semaine, il s'agit du troisième prêtre écroué ou mis en examen pour des faits de pédophilie (voir ci-après). Les deux autres affaires recouvrent en revanche des faits anciens. Les prêtres seraient restés en contact avec des mineurs pendant des années.

Ces affaires interviennent au moment où l'Eglise française vient de décider la création d'une commission indépendante pour "faire la lumière" sur les abus sexuels sur mineurs dans l'Église depuis 1950.

Lire aussi:

Nice: un prêtre écroué pour des agressions sexuelles sur mineurs

Mulhouse: un prêtre soupçonné de viols sur plusieurs mineurs mis en examen

Orléans: un prêtre condamné à 2 ans ferme pour agressions pédophiles

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Trois prêtres ont été mis en examen pour pédophilie depuis le 21 novembre.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-