Suicide d'un survivant du Bataclan: la famille fustige une association

  •  Soutenez l'indépendance de FranceSoir, faites un don !  

Suicide d'un survivant du Bataclan: la famille fustige une association

Publié le 28/11/2017 à 17:32 - Mise à jour à 17:36
© DOMINIQUE FAGET / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Guillaume Valette, 31 ans, qui a survécu à la tuerie du Bataclan le 13 novembre 2015, s'est suicidé mi-novembre. L'association des victimes 13onze15 a officialisé la triste nouvelle, en évoquant le fait qu'il avait toujours voulu "rester seul". Une déclaration qui a profondément blessé la famille du jeune homme.

L'association des victimes des attentats du 13 novembre 2015, 13onze15, a annoncé vendredi 24, sur sa page Facebook, qui Guillaume Valette, 31 ans, rescapé de la tuerie du Bataclan, avait mis fin à ses jours.

Le communiqué expliquait notamment que le jeune homme n'avait jamais voulu se faire aider par une association ou par sa famille pour surmonter cette terrible épreuve. "Il voulait rester seul", précisait en effet le message, qui évoquait cependant un suivi psychologique et psychiatrique.

Lire aussi: un survivant à la tuerie du Bataclan s'est donné la mort

La famille de la victime est depuis très remontée contre 13onze15. Le frère de Guillaume Valette s'est confié au Huffington Post, et a expliqué avoir été blessé par cette phrase, qui est, l'assure-t-il, totalement fausse.

"C'est dur pour mes parents, mon autre frère et moi, pour tout le monde. Nous avons été là depuis le début pour Guillaume. Nous l'avons accompagné à l'hôpital le lendemain de l'attentat pour l'aider à sa prise en charge médicale. Pareil lorsqu'il a rechuté en septembre. Nous étions proches de lui. Bien sûr, c'était un adulte, il en disait sûrement plus à sa thérapeute qu'à nous, mais cela ne signifie pas qu'il refusait l'aide de sa famille", a-t-il ainsi déclaré.

La colère de la famille de Guillaume Valette est d'autant plus grande que son frère avait déjà appelé l'association pour rectifier une première information erronée dans ce communiqué: à savoir qu'il avait refusé de recevoir des soins médicaux.

De son côté, l'association 13onze15 a assuré n'avoir eu aucune mauvaise intention en disant cela et a expliqué une incompréhension manifeste au moment de la transmission de l'information.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Guillaume Valette, qui a survécu à la tuerie du Bataclan, s'est suicidé la semaine dernière. Sa famille a assuré avoir toujours été à ses côtés pour l'aider à surmonter cette épreuve.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-