Un chauffeur Uber accusé d'enlèvements sur des passagers

Auteur(s)
La rédaction de France-Soir
Publié le 07 novembre 2018 - 18:03
Image
(ILLUSTRATION) Uber espère réaliser l'an prochain la plus grosse entrée en Bourse du secteur technologique, à plus de 100 milliards de dollars
Crédits
© Robyn Beck / AFP/Archives
Le chauffeur Uber est accusé d'avoir voulu enlever des clients le soir d'Halloween.
© Robyn Beck / AFP/Archives
Un chauffeur, enregistré sur l'application de VTC Uber en Californie, a plaidé non coupable face à un tribunal lundi. Il est accusé d'enlèvements. Il a refusé de laisser descendre certains de ses passagers lors de la soirée d'Halloween.

Un chauffeur Uber est accusé d'enlèvement par quatre de ses passagers. L'homme, inscrit sur la plateforme de VTC en Californie, a plaidé non-coupable devant un tribunal lundi 5.

Khaled Ali, 35 ans, est accusé d'avoir refusé de laisser descendre certains de ses passagers le soir d'Halloween. Ces derniers, apeurés, avaient appelé les secours voyant que leur conducteur les emmenait dans une mauvaise direction et refusait de les laisser descendre malgré leurs demandes.

Toutes les personnes ayant porté plainte contre lui ont cependant réussi à descendre du véhicule, parfois contraintes de sauter à l'extérieur alors que celui-ci était en marche.

A voir aussi: Agressions sexuelles - Uber pourra être poursuivi en cas de plainte contre un chauffeur

Khaled Ali a finalement été arrêté la semaine passée après une course poursuite avec la police, à proximité de Los Angeles.

Placé en détention, le chauffeur risque aujourd'hui 23 ans de prison. Son avocat a lui assuré que son client devrait être considéré comme pénalement irresponsable au vu de son état mental.

Uber de son côté a indiqué que Khaled Ali avait été supprimé de la plateforme et que l'entreprise coopérait avec les policiers chargés de l'enquête.

A lire aussi:

Uber: les clients malpolis bientôt bannis

"Fraude au vomi": comment des chauffeurs Uber escroquent leurs clients

Ivre, il fait 500 kilomètres en Uber et doit payer 1.600 dollars

L'article vous a plu ? Il a mobilisé notre rédaction qui ne vit que de vos dons.
L'information a un coût, d'autant plus que la concurrence des rédactions subventionnées impose un surcroît de rigueur et de professionnalisme.

Avec votre soutien, France-Soir continuera à proposer ses articles gratuitement  car nous pensons que tout le monde doit avoir accès à une information libre et indépendante pour se forger sa propre opinion.

Vous êtes la condition sine qua non à notre existence, soutenez-nous pour que France-Soir demeure le média français qui fait s’exprimer les plus légitimes.

Si vous le pouvez, soutenez-nous mensuellement, à partir de seulement 1€. Votre impact en faveur d’une presse libre n’en sera que plus fort. Merci.

Je fais un don à France-Soir

Dessin de la semaine

Portrait craché

Image
Castex
Jean Castex, espèce de “couteau suisse” déconfiné, dont l'accent a pu prêter à la bonhomie
PORTRAIT CRACHE - Longtemps dans l’ombre, à l’Elysée et à Matignon, Jean Castex est apparu comme tout droit venu de son Gers natal, à la façon d’un diable sorti de sa ...
13 avril 2024 - 15:36
Politique
Soutenez l'indépendance de FS

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de France-Soir est confirmée.

La newsletter France-Soir

En vous inscrivant, vous autorisez France-Soir à vous contacter par e-mail.