Un élève maquillé est convoqué par la CPE, ses camarades le soutiennent (photo)

Un élève maquillé est convoqué par la CPE, ses camarades le soutiennent (photo)

Publié le 21/02/2019 à 12:54 - Mise à jour à 13:00
©Fredy Builes/Reuters
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Un lycéen d'Albi a été convoqué par la CPE de son établissement lundi après la plainte de la mère d'une élève parce qu'il était maquillé. La menace d'expulsion dont il a fait l'objet a touché ses camarades qui ont été des dizaines à venir maquillés le lendemain en signe de soutien et de protestation.

Alexis, un élève de première au lycée Bellevue d'Albi dans le Tarn, a été à l'origine d'une vague de solidarité dans son établissement. Tout a débuté lundi, alors que la mère d'une élève l'a aperçu maquillé au sein de l'établissement.

Elle a alors prévenu l'administration et l'adolescent a été convoqué par la CPE, conseillère principale d'orientation, et a même eu une entrevue avec la principale. Son maquillage, jugé trop marqué, lui valait alors une menace d'expulsion.

Loin d'en rester là, le lycéen a décidé de partager sa mésaventure sur son compte Instagram. "Je viens d'être convoqué chez la CPE parce qu’une collégienne a été choquée que je me maquille et sa mère a appelé pour dire que c'était choquant donc je n'ai plus le droit de me maquiller sinon bye bye le lycée", a-t-il écrit.

A voir aussi: Par petites touches, les hommes se mettent au maquillage

Il ne s'attendait sûrement pas à ce que sa photo soit très largement reprise sur Twitter. Partagée des milliers de fois l'image a aussi été reprises par certains élèves de son établissement.

Et ceux-ci ont décidé de soutenir Alexis. Une vague de solidarité qui s'est traduite par… des dizaines de jeunes maquillés au début des cours mardi 19.

La proviseure de l'établissement a tenu a réagir face à l'ampleur de l'affaire. Elle a expliqué à La Dépêche du Midi que "lundi à la cantine scolaire que le lycée partage avec le collège, Alexis a croisé une élève de sixième alors qu’il portait des talons et était très maquillé. Visiblement, elle a été choquée et en a parlé à sa mère qui nous a contactés pour faire part de son inquiétude. Nous avons répondu comme nous avons pu pour la rassurer et notre CPE en a discuté avec Alexis. Il a lui-même reconnu qu’il portait un maquillage très marqué ce jour-là".

Cependant, elle a assuré qu'il n'avait jamais été menacé d'expulsion. Alexis, qui juge de son côté que "l’entretien n’aurait même pas dû avoir lieu", a assuré que dorénavant l'administration de l'établissement ne tenait plus le même discours et que la principale l'avait même "encouragé à continuer de (se) maquiller".

A lire aussi:

"Pot de maquillage": Son-Forget (LREM) va recevoir une "lettre d'avertissement"

Contre "l'injonction à être sexy", Sara Forestier apparaît sans maquillage dans l'émission "Stupéfiant!" (vidéo)

5 conseils pour un maquillage réussi

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Un lycéen a été convoqué par l'administration de son établissement parce qu'il était venu en cours maquillé et en talons.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-