Une grand-mère dénonce son petit fils qui planifiait une tuerie de masse dans son lycée

Auteur(s)
La rédaction de FranceSoir.fr
Publié le 15 février 2018 - 19:05
Image
Cordon de police
Crédits
© Spencer Platt / GETTY IMAGES NORTH AMERICA/AFP/Archives
C'est la grand-mère de l'adolescent qui a donné l'alerte: il avait écrit dans son journal intime qu'il prévoyait de faire une tuerie de masse dans son lycée.
© Spencer Platt / GETTY IMAGES NORTH AMERICA/AFP/Archives
Un adolescent de 17 ans a été arrêté dans l'enceinte de son lycée à Everett, dans l'Etat de Washington dans l'ouest des Etats-Unis, mardi. Il planifiait une tuerie de masse dans son établissement, c'est sa grand-mère qui a donné l'alerte.

Un lycéen de 17 ans a été arrêté mardi 13 alors qu'il planifiait de faire une tuerie de masse dans son établissement d'Everett, dans l'Etat de Washington dans l'ouest des Etats-Unis.  C'est sa grand-mère qui a alerté la police après avoir découvert son journal intime.

Dans ce carnet, Joshua Alexander O’Connor exprimait son désir de tuer le plus de gens possible au sein de son lycée. Selon le site d'information local Komo News, l'adolescent avait aussi décrit la façon dont il comptait s'y prendre, il voulait notamment utiliser des explosifs.

A voir aussi: Floride - interrogations sur un jeune tueur "déséquilibré"

De plus, il expliquait s'être renseigné sur les massacres précédents aux Etats-Unis: "j'apprends des anciens tireurs et de leurs erreurs, donc je ne ferais pas les mêmes", écrivait-il.

La grand-mère de l'adolescent a trouvé ce journal dans la nuit de lundi 12 à mardi tout comme un fusil caché dans un étui de guitare et des grenades. Jugeant la situation très sérieuse la femme avait directement contacté les forces de l'ordre.

Le garçon a été incarcéré et sa caution a été fixée à cinq millions de dollars.

Les écoles des Etats-Unis sont fréquemment les théâtres de tels massacres. Ce jeudi 15 un jeune homme de 19 ans, Nikolas Cruz, a d'ailleurs été inculpé de 17 meurtres avec préméditation. Mercredi 14, il avait tiré sur ces personnes dans un lycée du sud-est de la Floride, à Parkland, dans lequel il était entré lourdement armé.

À LIRE AUSSI

Image
Des secours bloquent l'accès à Marjory Stoneman Douglas High School à Parkland, à 80 kms de Miami, en Floride, où a eu lieu une fusillade le 14 février 2018
Le tueur de Floride, un ado à problèmes amateur d'armes
Nikolas Cruz, l'auteur de la fusillade qui a fait 17 morts mercredi dans un lycée du sud-est de la Floride, était un adolescent amateurs d'armes qui avait été renvoyé ...
15 février 2018 - 09:16
Image
Le drapeau américain en berne flotte sur la Maison Blanche le 15 février 2018 après la tuerie dans un lycée de Floride, la pire survenue dans une école américaine depuis le massacre de Sandy Hook
Après la tuerie en Floride, l'émotion et les questions
Les Etats-Unis se demandaient jeudi comment un jeune homme fasciné par les armes, perturbé mentalement et parfois décrit comme lié à un groupuscule d'extrême droite, a...
15 février 2018 - 16:24
Société

L'article vous a plu ? Il a mobilisé notre rédaction qui ne vit que de vos dons.
L'information a un coût, d'autant plus que la concurrence des rédactions subventionnées impose un surcroît de rigueur et de professionnalisme.

Avec votre soutien, France-Soir continuera à proposer ses articles gratuitement  car nous pensons que tout le monde doit avoir accès à une information libre et indépendante pour se forger sa propre opinion.

Vous êtes la condition sine qua non à notre existence, soutenez-nous pour que France-Soir demeure le média français qui fait s’exprimer les plus légitimes.

Si vous le pouvez, soutenez-nous mensuellement, à partir de seulement 1€. Votre impact en faveur d’une presse libre n’en sera que plus fort. Merci.

Je fais un don à France-Soir

Dessin de la semaine

Portrait craché

Image
Portrait Thierry Breton
Les numéros d’illusionniste du commissaire censeur Thierry Breton
PORTRAIT CRACHE - Thierry Breton, ingénieur devenu dirigeant d’entreprise, ministre, puis commissaire européen, a laissé derrière lui une ribambelle de restructuration...
24 février 2024 - 09:52
Portraits
Soutenez l'indépendance de FS

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de France-Soir est confirmée.

La newsletter France-Soir

En vous inscrivant, vous autorisez France-Soir à vous contacter par e-mail.