Zones sensibles: les voitures de police seront prochainement équipées de dispositifs anti-caillassage

Zones sensibles: les voitures de police seront prochainement équipées de dispositifs anti-caillassage

Publié le 11/10/2016 à 16:31 - Mise à jour à 16:32
©Thomas Samson/AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP
-A +A

Trois jours après l'attaque aux cocktails Molotov perpétrée contre quatre policiers dans l'Essonne, le gouvernement a annoncé ce mardi des nouvelles mesures, permettant de "sécuriser les véhicules et les équipements de patrouilles générales intervenant en zones sensibles". Prochainement, les voitures de police seront équipées de dispositifs anti-caillassage tandis que les uniformes seront résistants au feu.

Les voitures de police en zones sensibles vont être équipées de dispositifs anti-caillassage, voire de blindages, après l'agression aux cocktails Molotov de policiers samedi dans l'Essonne, tandis que des uniformes vont être rendus résistants au feu, a annoncé ce mardi 11 Manuel Valls. "Concrètement, cela prendra la forme de films anti-caillassage sur les véhicules, voire de blindages dans certains cas. Un travail sur les tenues va être mené rapidement pour veiller à ce qu'elles soient intégralement ignifugées", a déclaré le Premier ministre, lors des questions au gouvernement à l'Assemblée, en annonçant également une "réflexion" sur l'usage de caméras mobiles en temps réel.

Cet usage possible de "caméras mobiles, non plus seulement a posteriori, mais en temps réel" permettra "de visualiser à distance les circonstances d'une intervention et les moyens à déployer en renfort le cas échéant", a-t-il souligné. Ces nouvelles mesures, proposées par le ministre de l'Intérieur après la violente agression de Viry-Châtillon (Essonne) samedi aux abords du quartier difficile de la Grande-Borne, "visent spécifiquement à sécuriser les véhicules et les équipements de patrouilles générales intervenant en zones sensibles", a précisé le Premier ministre, en réponse à une question du patron des députés socialistes, Bruno Le Roux.

M. Valls a également souligné l'"effort supplémentaire" pris en faveur des crédits immobiliers de la police, qui "vont augmenter de 15%" comme c'était déjà prévu dans le budget 2017. Ce coup de pouce budgétaire permettra "de financer aussi la construction ou la rénovation de nouveaux commissariats. Je pense à Saint-Denis, à Corbeil-Essonnes et aussi à la Grande-Borne à Grigny", a-t-il dit. Ces annonces interviennent alors que quelques centaines de policiers se sont rassemblés en silence mardi devant les commissariats de France en solidarité avec leurs collègues attaqués samedi dans l'Essonne. Les policiers ont aussi réclamé plus de moyens et davantage de fermeté.

M. Valls s'était déjà rendu lundi sur les lieux de l'agression et dans les trois commissariats des policiers blessés. Un adjoint de sécurité de 28 ans, très grièvement brûlé lors de l'attaque de samedi, était toujours sous coma artificiel avec un "état stabilisé" lundi soir. Une gardienne de la paix de 39 ans a également été brûlée, mais est hors de danger. Deux autres policiers ont été moins grièvement touchés. Cette équipe était en mission de surveillance près d'un carrefour connu pour ses vols avec violences sur des automobilistes.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Le gouvernement a annoncé ce mardi de nouvelles mesures suite à l'attaque aux cocktails Molotov perpétrée contre quatre policiers dans l'Essonne.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-