Alcoolisation fœtale: un bébé français naît chaque jour avec des troubles

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Alcoolisation fœtale: un bébé français naît chaque jour avec des troubles

Publié le 04/09/2018 à 15:08 - Mise à jour à 15:24
©Fred Dufour/AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Dans un communiqué publié ce mardi, Santé publique France s'est alarmé du nombre de naissances d'enfants victimes du syndrome d'alcoolisation fœtale (SAF). Chaque jour dans le pays un bébé naît avec des troubles parce que sa mère a consommé de l'alcool pendant la grossesse.

Il ne faut pas boire d'alcool pendant la grossesse, pourtant de nombreuses mères semblent passer outre. Selon un communiqué de Santé publique France publié ce mardi 4, chaque jour dans le pays un bébé naît avec des troubles liés au syndrome d'alcoolisation fœtale (SAF) ou avec des problèmes de santé s'en approchant.

Entre 2006 et 2013, plus de 3.000 bébés sont ainsi nés en présentant au moins un problème de santé lié à la consommation d'alcool pendant la grossesse.

Sur ces 3.207 bébés, pas moins de 452 étaient victimes d'un SAF, la forme la plus grave de ces troubles. Le SAF peut ainsi provoquer "des anomalies physiques (retard de croissance, malformations) et neurodéveloppementales (retard mental, déficit de l'attention, problèmes de mémoire, difficultés d'apprentissage..) qui relèvent du handicap".

A voir aussi: Non, boire un verre d'alcool par jour n'est pas bon pour la santé

C'est la première fois que Santé publique France mène une telle étude afin de justement mieux prévenir l'impact de la consommation d'alcool pendant la grossesse.

Mais l'organisme a tenu à souligner que ces chiffres étaient "sous-estimés compte tenu de la difficulté à diagnostiquer ces troubles en période néonatale et n’incluent pas les diagnostics posés ultérieurement".

Selon le Baromètre santé 2017, la consommation d'alcool, même occasionnelle, pendant la grossesse est encore trop fréquente.

En effet, dans une enquête où des mères d'enfants de moins de cinq ans ont été interrogées, "près de six femmes sur dix ont déclaré avoir été informées des risques de la consommation d'alcool par le médecin ou la sage-femme les suivant". Pourtant, "une sur dix a déclaré avoir consommé de l'alcool occasionnellement pendant sa grossesse".

Santé publique France a ainsi déclaré la mise en place d'une campagne de sensibilisation aux dangers de l'alcool pendant la grossesse. Celle-ci sera lancée dimanche 9 à l'occasion de la Journée mondiale de sensibilisation au syndrome d’alcoolisation fœtale.

A lire aussi:

Gale, scorbut, choléra: pourquoi ces maladies sont de retour

Elle accouche malgré un cancer du col de l'utérus

La faculté de médecine de Lille suspend son diplôme d'homéopathie

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




La consommation d'alcool pendant la grossesse, même occasionnelle, est vivement déconseillé pour la santé du bébé.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-