Anosmie : comment retrouver l'odorat après la Covid-19 ?

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Anosmie : comment retrouver l'odorat après la Covid-19 ?

Publié le 12/11/2020 à 11:21 - Mise à jour à 11:30
Engin Akyurt on Unsplash
PARTAGER :

Auteur(s): FranceSoir

-A +A

Symptôme significatif d’une infection par le coronavirus, la perte d’odorat doit, en cette période de pandémie, pousser à se faire tester. Mais que faire pour retrouver ce sens important, notamment, pour notre comportement alimentaire ? La réponse des médecins ORL de l'IHU Méditerranée.

Vous avez été touché par la Covid-19 et souffrez depuis d’anosmie ? Cette perte de l’odorat concerne 40 à 90% des personnes infectées par le virus. C’est donc un symptôme très fréquent et qui alerte d’ailleurs de nombreux patients. Dans une vidéo publiée par l’IHU Méditerranée, trois médecins ORL décryptent le phénomène et livre des conseils pour retrouver l’odorat après une infection par la Covid-19.

Comment retrouver l’odorat après la Covid-19 ?
Il existe un traitement simple et facile à mettre en œuvre pour récupérer ses capacités olfactives : le training olfactif. Il consiste à mettre, dans des petits flasons, des essences essentielles faciles à se procurer en supermarché. Reste alors, une à deux fois par jour, à sentir le flacon pendant 5 minutes, tout en disant, à voix haute, le nom de la substance. Vanille, café, aneth, thym, cannelle, clou de girofle, lavande, coriandre, vinaigre léger, menthe, cumin : voici la liste des senteurs qu’il est intéressant de humer pour retrouver la sensibilité habituelle des récepteurs de l’odorat. Ce traitement est générlaement proposé par les médecins ORL pendant une douzaine de semaines… ou davantage, si nécessaire, jusqu’à récupération de l’odorat.

Que faire si la perte de l’odorat persiste après guérison de la Covid-19 ?
La perte de l’odorat après une infection par la Covid-19 dure généralement deux à trois semaines. Si cela dure au-delà (1 à 2 mois), il est important de consulter son médecin traitant qui, au besoin, renverra le patient vers un ORL. Si le training olfactif n'est pas suffisant, une exploration du nez sera peut-être nécessaire : grâce à une endoscopie, le médecine peut voir si un œdème persiste ou si une sinusite chronique retarde la récupération. Si nécessaire, on pourra procéder à un test, une olfcatométrie, qui permet de mesurer l’odorat à intervalle régulier. L’administration d’un spray nasal peut permettre de diminuer une éventuelle inflammation et fait partie des traitements proposés si nécessaire.

Regardez la vidéos de trois médecins ORL de l'IHU de Marseille, les Pr Justin Michel, le Dr Thomas Radulesco et le Dr Djamel Hazbri.


 

A lire aussi : Covid-19 : vers une amende en cas de non-respect de l'isolement ?

Auteur(s): FranceSoir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


L'anosmie, ou perte de l'odorat, concerne 40% à 90% des personnes atteintes par la Covid-19

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-