AVC : une journée mondiale de sensibilisation jeudi 29

Auteur(s)
La rédaction de FranceSoir.fr
Publié le 28 octobre 2015 - 16:36
Image
Les différents lobes du cerveau.
Crédits
©Allan Ajifo/Flickr
L'accident vasculaire cérébral entraîne la mort des cellules cérébrales.
©Allan Ajifo/Flickr
La Journée mondiale de l’accident vasculaire cérébral (AVC) se déroulera jeudi 29 et sera consacrée, pour la quatrième année consécutive, à la reconnaissance des signes d’alerte de la pathologie. Car plus la prise en charge est rapide, meilleurs sont les soins.

"Agir vite pour le cerveau", voilà le mot d'ordre de la Journée mondiale de l'Accident vasculaire cérébral qui se déroulera le jeudi 29. Selon les chiffres donnés par l'Organisation mondiale de la santé (OMS), cette pathologie touche une personne toute les cinq secondes dans le monde.

L’accident vasculaire cérébral (AVC) est provoqué par un arrêt brutal de la circulation sanguine (infarctus cérébral) ou par la rupture d’une artère (hémorragie cérébrale), ce qui entraine la mort des cellules du cerveau. Plus la prise en charge médicale est rapide, mieux l’AVC sera traité et soigné.

En France, lcette pathologie frappe chaque année 155.000 personnes. II s’agit de l’une des principales causes de mortalité, la première pour les femmes. C'est aussi la première cause de handicap acquis de l’adulte et la deuxième de démence. Moins d'un Français sur deux sait identifier une personne qui fait un AVC, selon une enquête Ipsos. Face à ce constat accablant la Société française neurovasculaire (SFNV), la Fédération nationale France-AVC, le Samu et l’ensemble du corps médical se mobilisent jeudi pour sensibiliser les Français sur les symptômes de l'AVC.

Pour bien reconnaître les symptômes, il est bon d'adopter le réflexe VITE: Visage paralysé, Impossibilité de bouger un membre, Trouble de la parole, Evitez le pire en composant le 15. Dans l'attente des secours, il faut allonger le malade avec, si possible, un oreiller sous la tête et noter l'heure de survenue des premiers signes de l'AVC. Il ne faut pas le faire boire, ni manger, et ne lui donner aucun médicament.

La prise en charge immédiate permet de confirmer le diagnostic et de débuter très vite le traitement qui permettra de diminuer les lésions cérébrales et donc le risque de décès et de séquelles liés à cette pathologie grave. Plus de 70% des personnes ayant fait un AVC présentent des séquelles définitives (hémiplégie, troubles de la parole, handicap...) et 33% deviennent dépendantes à des aides personnalisées.

 

À LIRE AUSSI

Image
Les différents lobes du cerveau.
AVC : comment s'en prémunir
La Journée mondiale de l'accident vasculaire cérébral (AVC) avait lieu ce mercredi 29 octobre. Une pathologie responsables de nombreux décès et séquelles dans le monde...
29 octobre 2014 - 11:29
Société
Image
Burn-out au travail.
Les risques d'AVC augmenteraient avec les horaires de travail
Selon une étude internationale publiée ce jeudi, les risques d'accidents vasculaires cérébraux (AVC) et de maladies coronariennes augmenteraient avec le temps de trava...
20 août 2015 - 16:59
Société
Image
Des médicaments en vrac.
Le paracétamol augmenterait les risques d'AVC
Une étude britannique publiée lundi 2 mars met en garde contre l'utilisation abusive du paracétamol. Réputé bénin, ce composé pourrait, à haute dose, causer des problè...
03 mars 2015 - 12:52
Société

L'article vous a plu ? Il a mobilisé notre rédaction qui ne vit que de vos dons.
L'information a un coût, d'autant plus que la concurrence des rédactions subventionnées impose un surcroît de rigueur et de professionnalisme.

Avec votre soutien, France-Soir continuera à proposer ses articles gratuitement  car nous pensons que tout le monde doit avoir accès à une information libre et indépendante pour se forger sa propre opinion.

Vous êtes la condition sine qua non à notre existence, soutenez-nous pour que France-Soir demeure le média français qui fait s’exprimer les plus légitimes.

Si vous le pouvez, soutenez-nous mensuellement, à partir de seulement 1€. Votre impact en faveur d’une presse libre n’en sera que plus fort. Merci.

Je fais un don à France-Soir

Dessin de la semaine

Portrait craché

Image
Portrait Thierry Breton
Les numéros d’illusionniste du commissaire censeur Thierry Breton
PORTRAIT CRACHE - Thierry Breton, ingénieur devenu dirigeant d’entreprise, ministre, puis commissaire européen, a laissé derrière lui une ribambelle de restructuration...
24 février 2024 - 09:52
Portraits
Soutenez l'indépendance de FS

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de France-Soir est confirmée.

La newsletter France-Soir

En vous inscrivant, vous autorisez France-Soir à vous contacter par e-mail.