Cigarette électronique: les dangers du "vapotage passif" dénoncés par une étude norvégienne

Cigarette électronique: les dangers du "vapotage passif" dénoncés par une étude norvégienne

Publié le 15/04/2015 à 14:59 - Mise à jour à 15:08
©Alcalay Sarah/Sipa
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): Pierre Plottu
-A +A

Les vapoteurs passifs sont aussi exposés que les fumeurs passifs, selon une étude commandée par le gouvernement norvégien et parue mardi 14. Du moins en ce qui concerne ceux exposés à la fumée des cigarettes électroniques contenant de la nicotine.

Comme le fumeur de cigarettes "classiques", l'adepte de la cigarette électronique expose également son entourage. Une étude publiée mardi 14 par l’Institut de santé publique de Norvège conclut ainsi que le vapotage passif est dangereux. Du moins en ce qui concerne les e-cigarettes contenant de la nicotine.

Qu'elle soit brûlée entre une feuille de papier ou électroniquement, la nicotine des cigarettes reste ainsi éminemment toxique. "Les niveaux de nicotine ambiants en cas d'exposition passive à l'aérosol de cigarettes électroniques peuvent déboucher sur des niveaux de nicotine dans le sang à peu près aussi élevés que chez un fumeur passif de cigarettes classiques", avance ainsi le rapport.

Les auteurs soulignent également que, au même titre que le tabagisme passif, le vapotage passif peut affecter le système cardiovasculaire et créer une dépendance. Pour autant, l'étude confirme que les cigarettes électroniques contiennent moins de substances nocives que leurs homologues classiques. Leur utilité pour un sevrage progressif est également reconnue.

Pour autant, le rapport d'experts insiste sur l'importance de ne pas sous-estimer les dangers des vapoteuses contenant de la nicotine. D'autant que ces dernières étant récentes, leurs effets à long terme sur la santé sont encore largement méconnus.

Ce rapport a été commandé par le gouvernement norvégien qui réfléchit à une évolution de sa législation sur les cigarettes électroniques, pour l'heure strictement interdites à la vente, la production et l'importation dans le pays.

 

Auteur(s): Pierre Plottu

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




La nicotine dégagée par les cigarettes électroniques est tout aussi dangereuse pour l'entourage que celle issue des cigarettes "classiques".

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-