Confinement : peut-on inviter des amis à dîner chez soi ?

Auteur(s)
FranceSoir
Publié le 12 novembre 2020 - 14:43
Image
Durant le confinement, les repas doivent être pris dans la plus stricte intimité
Crédits
Soroush Karimi on Unsplash
Pendant le confinement, les repas doivent être préparés et partagés dans la plus stricte intimité
Soroush Karimi on Unsplash

Les règles du confinement en vigueur depuis début novembre n’apparaissent pas toujours claires pour tous. Certaines questions nécessitent une réponse précise, à commencer par celle-ci : a-t-on le droit, pendant le confinement, de recevoir ses amis chez soi ?

Parce qu’il est possible de continuer à aller travailler et que les enfants restent scolarisés, on peut avoir le sentiment que la vie continue presque normalement durant ce deuxième confinement national. A ceci près qu’il doit être désormais un réflexe de respecter les gestes barrières à tout moment.
Pourtant, pour ralentir la propagation de l’épidémie de Covid-19, le gouvernement a décidé un confinement strict de la population en dehors d'impératifs précis. Se réunir avec ses amis ou sa famille ne fait partie de ces activités autorisées. D’ailleurs, la règle des six convives à table maximum, évoquée par Emmanuel Macron avant le confinement pour limiter les rassemblements privés, n’est plus valable. Il est, jusqu’à nouvel ordre, impossible de recevoir des proches à son domicile.
Et même si les gendarmes n’ont pas le droit de pénétrer chez un particulier pour verbaliser les invités, ils peuvent s’ils le souhaitent, les attendre à la sortie de votre domicile. L’amende s’élève à 135€ par personne.

Des fêtes clandestines repérées un peu partout en France
Ces dernières semaines, de nombreuses contraventions ont été dressées, notamment à Paris où une soirée qui réunissait près de 90 personnes dans l’arrière-cour d’un restaurant a été écourtée par l’intervention de la police après des plaintes pour tapage nocturne. Au total, 88 personnes, dont le propriétaire de l’immeuble, ont écopé d’une amende. A la Rochelle, 25 personnes ont été verbalisées après une soirée dans un bar officiellement fermé. Et à Chambéry, une trentaine de jeune ont été verbalisés à la sortie d’une fête d’anniversaire organisée dans une maison louée sur Airbnb.

Les motifs de sortie valables pendant le confinement
Pour rappel, les circonstances dans lesquels les sorties sont autorisées sont les suivantes :
Faire ses courses alimentaires, se rendre ou revenir de son lieu de travail, déposer ou récupérer les enfants à l'école, se déplacer pour des motifs médicaux, pour des motifs familiaux impérieux, pour l’assistance aux personnes vulnérables et précaires ou encore pour une convocation judiciaire ou administrative. La présentation d’une attestation dérogatoire de déplacement est nécessaire et un justificatif peut être demandé en cas de contrôle.

A lire aussi : Attestation de déplacement en éco-document avec 2 ou 4 attestation par page A4

À LIRE AUSSI

Image
Masque tr
Les masques jetables finalement lavables, une bonne nouvelle pour le portemonnaie et pour l’environnement
L’UFC-Que Choisir a testé trois modèles et affirme que les masques chirurgicaux sont toujours efficaces une fois lavés à 60°. Selon l’association de consommateurs, ces...
12 novembre 2020 - 11:51
Société