Coronavirus : l’Auvergne-Rhône-Alpes va-t-elle vraiment tester tous ses habitants ?

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Coronavirus : l’Auvergne-Rhône-Alpes va-t-elle vraiment tester tous ses habitants ?

Publié le 18/11/2020 à 16:46
© Fred TANNEAU / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): FranceSoir

-A +A
Le président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes Laurent Wauquiez a annoncé que tous les habitants pourront se faire tester gratuitement d’ici Noël.
 
Et cela représente du monde ! Huit millions de personnes vivent dans la région la plus touchée par l’épidémie de Covid-19 et où 7000 patients sont hospitalisés.
 
Le Républicain Laurent Wauquiez estime que « les campagnes de dépistage actuelles ne sont pas assez importantes » et que la France a toujours "un train de retard".  Ce qu’il veut, c’est reproduire l’exemple de la Slovaquie et de l’Autriche, en dépistant tous les habitants, tout au moins les volontaires.
 
Un « effet d’annonce » ? 
 
Du 16 au 23 décembre, ce sont 10000 personnes (infirmiers, médecins libéraux, pharmaciens, étudiants…) qui seront selon lui chargés de procéder à ces opérations, sur mille sites auxquels s’ajouteront des cars déployés dans les zones rurales. 
 
« Nous avons décidé de montrer que c’était possible »
Mardi pourtant, le ministre de la Santé, lui-même originaire de l’Isère, a parlé « d’effet d’annonce », affirmant au micro de Jean-Jacques Bourdin sur BFM que ni l’ARS ni la préfecture n’avaient été informées.
 
Et Olivier Véran d’ajouter :
 
« Ce qui est important, ce n’est pas de tester les gens, c’est d’être sûr qu’une fois qu’on les a testés, on est capable de les mettre à l’abri et de faire du contact-tracing »
Laurent Wauquiez persiste
 
La réponse du berger à la bergère est arrivée dans la journée de mardi, Laurent Wauquiez déclarant notamment à France 3 :
 
« En ce moment, je pense qu’un ministre n’est pas là pour faire de la polémique, mais devrait plutôt essayer de travailler avec tout le monde »
 
Dans le même temps, un communiqué de presse de la Région confirmait la précommande de deux millions de tests, principalement des tests antigéniques, « plus adaptés aux campagnes massives ». 
 

Auteur(s): FranceSoir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Le président de la Région annonce une campagne de tests massive

Newsletter





Commentaires

-