Covid-19 : Des études contradictoires sur l’efficacité du Remdesivir

Auteur(s)
Marc Antognetti pour France-Soir
Publié le 30 avril 2020 - 11:01
Image
Remdesivir, une lueur d'espoir
Crédits
Pexels de Pixabay et France Soir
Remdesivir, une lueur d'espoir à valider
Pexels de Pixabay et France Soir

Nouvelle lueur d’espoir qui reste à valider. Selon une étude américaine menée sur des milliers de patients sur 47 sites aux Etats-Unis et 21 autres en Europe et en Asie dont les résultats préliminaires ont été publiés récemment, un médicament agirait sur le coronavirus. Son nom : Le Remdesivir, un antirétroviral.  

D'un côté, une accélération du rétablissement des cas les plus graves

Les instituts de santé américains (NIH) et le laboratoire Gilead ont annoncé que le Remdesivir  aidait les malades hospitalisés à se rétablir  plus vite. Cette affirmation découle des résultats préliminaires d’un essai clinique incluant 1063 patients. Ainsi les patients recevant ce médicament sont sortis de l’hôpital ou on eut un retour à une activité normale en 11 jours au lieu de 15 jours. Cet antirétroviral (analogue de nucléoside de l’adénine) agit en s’insérant dans le matériel génétique du coronavirus l’empêchant ainsi de se répliquer.  Le taux de mortalité des patients traités est de 8% contre 11.6% dans le groupe témoin (recevant un placebo). Cette différence est trop faible pour exclure que cette différence soit due au hasard.   

D'un autre, dans une étude en Chine, le Remdesivir ne s'est pas montré concluant

Parallèlement, la Chine a également mené un essai sur le Remdesivir sur 237 patients (dans 10 hôpitaux de Whuan) dont les résultats ont été publiés par la revue médicale « The Lancet ». Celui-ci ne s’est pas révélé concluant. Il est appréciable que des études distinctes soient menées en parallèle, cependant les résultats opposants l'étude américaine et chinoise demanderont à être croisés.  

Rien ne montre à ce stade si le Remdesivir permet de sauver des vies

Points de vigilance : Les effets secondaires qui sont apparemment forts et le prix du traitement.

Ce médicament est inclus dans l’essai européen Discovery

Le Remdesivir, est un des médicaments testés dans l’étude européenne Discovery  menée sur 3200  patients dont les résultats sont attendus prochainement. Cette étude évalue actuellement quatre traitements expérimentaux  contre le covid-19. Elle évalue ainsi l’efficacité du Remdesivir, de l’association lopinavir/ritonavir, de l’association lopinavir/ritonavir avec un interféron beta et de l’hydroxychloroquine. C’est un essai clinique à 5 bras incluant les quatre traitements expérimentaux et le traitement « standard ». Cet essai est dit « adaptatif » c'est-à-dire que les traitements expérimentaux inefficaces peuvent être abandonnés et remplacés par de nouvelles molécules.

Le diable est dans le détail et il est critique que les scientifiques mettent en perspective les divers traitements y compris par rapport aux autres approches Hydroxychloroquine + Azithromycine.

Il y a encore beaucoup de chemin à faire pour rassurer la population. La science avance à petits pas. A suivre.  

Lire aussi : 

Le Tocilizumab est-il un médicament efficace pour lutter contre le covid-19 ?

Marc Antognetti, pharmacien et spécialiste en droit de la santé et droit européen. Apporter le regard d'un professionnel de santé sur des sujets en rapport avec la Santé est clé pour informer.

 

 

À LIRE AUSSI

Image
Enquete Francesoir Chloroquine Raoult
Enquête : Comprendre les deux mois de retard pour l’application du traitement à la Chloroquine de Didier Raoult
GRANDE ENQUETE : Comment nous avons perdu deux mois sur le fait de savoir si le traitement contre le Covid-19 proposé par le professeur Didier Raoult et son équipe fon...
14 avril 2020 - 17:30
Politique

Dessin de la semaine

Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de FranceSoir est confirmée.

La newsletter FranceSoir

En vous inscrivant, vous autorisez FranceSoir à vous contacter par e-mail.