Covid-19 : des solutions pour désengorger les laboratoires d’analyses

Auteur(s)
FranceSoir
Publié le 16 septembre 2020 - 12:38
Image
Des personnes masquées font la queue devant un laboratoire d'analyses médicales pour passer un test de dépistage du Covid-19, le 29 août 2020 à Paris
Crédits
© Christophe ARCHAMBAULT / AFP
Covid-19 : stratégies de désengorgement des laboratoires d’analyses
© Christophe ARCHAMBAULT / AFP

Pour tenter de raccourcir les files d’attente devant les laboratoires d’analyses et les délais pour obtenir un résultat de dépistage au Covid-19, le gouvernement et les organismes de santé se mobilisent.

Le Premier ministre Jean Castex s’en est félicité vendredi 11 septembre, à l’issue du Conseil de défense : la France réalise désormais plus d'un million de tests de dépistage du Covid par semaine, elle est ainsi le troisième pays qui teste le plus en Europe. Une performance qui a malheureusement son revers : les laboratoires et autres sites de dépistage sont saturés et les candidats au dépistage doivent se soumettre à des temps d’attente parfois très longs, tant pour effectuer le test que pour en recevoir les résultats.

Une stratégie de priorisation des tests de dépistage

« Attendre, ce n'est pas grave s'il n'y a pas urgence mais c'est problématique lorsque vous êtes prioritaire », a jugé le Premier ministre vendredi dernier, avant d’exposer sa solution au problème. « Pour ces personnes, nous allons renforcer les circuits dédiés de dépistage, ainsi les laboratoires leur réserveront certains créneaux horaires », a annoncé le Premier ministre.


Jean Castex a également précisé quelles étaient ces personnes qui pourront accéder en priorité aux tests : celles qui présentent des symptômes du Covid-19, les cas contacts et le personnel soignant. « Si vous avez été en contact rapproché avec une personne positive ou si vous êtes un personnel soignant ou assimilés, travaillant à l'hôpital dans un Ehpad ou à domicile, vous êtes prioritaires », a détaillé le Premier ministre.

Un rendez-vous en 24h sur appel d’un médecin
Depuis le 17 août dernier, une plateforme téléphonique a en outre été mise en place par l’Agence régionale de santé (ARS) d’Île-de-France. Elle permet à tout médecin d’obtenir un rendez-vous sous 24h pour les patients symptomatiques et prioritaires.

Toujours en Île-de-France, l’ARS a prévu de mettre en place, à compter de la deuxième quinzaine de septembre, 20 centres de dépistage Covid répartis sur les 8 départements franciliens, dont l’activité sera exclusivement dédiée aux tests virologiques RT-PCR. Ces centre ouverts 6 jours sur 7 de 8 h à 19 h jusqu’à la fin de la période hivernale devraient réaliser 500 tests par jour au minimum. Le dépistage se fera sans rendez-vous, mais avec des plages horaires entièrement dédiées au public prioritaire (personnes présentant des symptômes évocateurs de Covid-19, et les personnes identifiées comme cas contacts à risque), le tout avec un engagement de restitution des résultats sous 24h. La localisation des centres de dépistage est en cours de finalisation, en lien avec les élus des municipalités concernées, indique le site de l’ARS d’Île-de-France.

À LIRE AUSSI

Image
Un médecin examine un enfant
Rhume ou Covid : comment faire la différence ?
Les médecins croulent sous les appels de parents qui s’inquiètent parce que leur enfant présente des symptômes faisant penser au coronavirus. Il est vrai que la moind...
16 septembre 2020 - 12:50
Société
Image
Bill Gates, patron de Microsoft.
Bill Gates promet « des vaccins dans tous les pays d’ici l’été »
Le père de Microsoft et de la Fondation Bill & Melinda Gates a présenté le rapport Goalkeepers 2020 et défendu une approche mondiale de lutte contre la Covid-19. A...
15 septembre 2020 - 17:54
Société
Image
Companie aérienne WestJet
Le bébé n’est pas masqué, l’avion ne décolle pas
Un vol de la compagnie WestJet reliant Calgary à Toronto, au Canada, a été annulé le 8 septembre. La raison : un bébé de 19 mois ne portait pas le masque ! Sa maman a ...
15 septembre 2020 - 13:19
Société

L'article vous a plu ? Il a mobilisé notre rédaction qui ne vit que de vos dons.
L'information a un coût, d'autant plus que la concurrence des rédactions subventionnées impose un surcroît de rigueur et de professionnalisme.

Avec votre soutien, France-Soir continuera à proposer ses articles gratuitement  car nous pensons que tout le monde doit avoir accès à une information libre et indépendante pour se forger sa propre opinion.

Vous êtes la condition sine qua non à notre existence, soutenez-nous pour que France-Soir demeure le média français qui fait s’exprimer les plus légitimes.

Si vous le pouvez, soutenez-nous mensuellement, à partir de seulement 1€. Votre impact en faveur d’une presse libre n’en sera que plus fort. Merci.

Je fais un don à France-Soir

Dessin de la semaine

Portrait craché

Image
Portrait Olaf Scholz
Olaf Scholz, prince autoritaire à Hambourg, technocrate défaillant et chancelier chancelant
PORTRAIT CRACHE - Olaf Scholz est une énigme, mais on ne prend aucun plaisir à la résoudre. Gauchiste à l’époque de la RFA, puis élu centriste du SDP dont il devient l...
01 mars 2024 - 14:08
Portraits
Soutenez l'indépendance de FS

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de France-Soir est confirmée.

La newsletter France-Soir

En vous inscrivant, vous autorisez France-Soir à vous contacter par e-mail.