Dépistage du coronavirus : les tests antigéniques chez le médecin et en pharmacie

Auteur(s)
FranceSoir
Publié le 15 octobre 2020 - 20:17
Mis à jour le 16 octobre 2020 - 11:36
Image
Olivier Véran, montrant un prototype de test, le 1er octobre 2020 à Paris
Crédits
© Ludovic MARIN / AFP
Une bandelette affiche les résultats du test antigénique
© Ludovic MARIN / AFP
Les tests antigéniques de dépistage de la Covid-19 livrent leur résultat en moins de 30 minutes. Ils sont l’espoir du ministre de la Santé. 
 
Même s’il assure que « nous sommes en train de gagner la bataille des délais des tests PCR», Olivier Véran s’en montre convaincu : l’enjeu, désormais, c’est le déploiement des tests antigéniques.
 
Des tests plus rapides 
 
Ces tests de dépistage recherchent la présence d’antigènes (des protéines produites par le Sars-Cov-2) pour déterminer si une personne est positive. Leur grand avantage est leur vitesse de réaction, puisqu’ils donnent un résultat en 10 à 30 minutes, et sans manipulation par un biologiste. 
 
Moins sensibles que les tests PCR, les tests antigéniques vont permettre de poser un premier diagnostic (qui devra être confirmé en cas de positivité), et surtout de le poser partout.
 
Concrètement, les médecins, les pharmaciens ou encore les infirmiers libéraux pourront effectuer ces tests, s’ils le souhaitent et s’ils le peuvent. Les généralistes par exemple n’ont pas toujours l’espace suffisant pour recevoir des patients tout en faisant patienter d’autres dans l’attente du résultat du test.
 
Oui mais quand ?
 
C’est la grande question, et elle n’a pas reçu de réponse précise ce jeudi de la part du ministre de la santé, qui a évoqué « quelques semaines » : « ça va prendre un peu de temps ».
 
Plus précisément, cinq millions de tests ont d’ores et déjà été commandés et déployés sur tout le territoire, « pour des expérimentations ». On n’en apprendra pas plus pour le moment.
 
Au rayon des tests toujours, il a été question lors de la conférence de presse ministérielle de ce 15 octobre, des tests salivaires, et même des autotests à effectuer chez soi, évoqués avec un certain enthousiasme par Emmanuel Macron pendant son intervention télévisée de mercredi. 
 
« Beaucoup de recherches sont en cours, y compris en France, mais je ne peux pas vous donner de date. C’est plus compliqué qu’il n’y paraît »
Test et tracing 
 
L’espoir à court terme réside donc dans les tests antigéniques. Et s’il y a une date sûre, c’est celle de la présentation de la nouvelle application de tracing, Tous Anti-Covid, qui sera bien présentée le 22 octobre. 
 
Olivier Véran a parlé d’un « changement de philosophie et de dimensionnement » par rapport à StopCovid, avant d’ajouter, peut-être perturbé par les perquisitions menées au même moment à son bureau et à son domicile :
 
« Une appli à qui nous souhaitons longue vie »
 

À LIRE AUSSI

Image
Emmanuel Macron lors d'un entretien télévisé à l'Elysée sur la situation du Covid-19 en France, à Paris le 14 octobre 2020
Couvre-feu de 21h à 6h en Ile-de-France et dans huit métropoles imposé par Emmanuel Macron
Le président de la République n’a pas chipoté sur le terme. C’est un bien un couvre-feu qui sera instauré vendredi à minuit. Il sera en vigueur de 21 heures à 6 heures...
14 octobre 2020 - 22:55
Société
Image
Un restaurateur devant son établissement vend nourriture et boissons à emporter à Paris, le 9 mai 2020
Coronavirus et couvre-feu : des aides supplémentaires pour les entreprises
L’annonce du couvre-feu en Ile-de-France et dans huit métropoles a été reçu comme un coup de massue par de nombreux professionnels, et en premier lieu ceux des secteur...
15 octobre 2020 - 20:08
Société

L'article vous a plu ? Il a mobilisé notre rédaction qui ne vit que de vos dons.
L'information a un coût, d'autant plus que la concurrence des rédactions subventionnées impose un surcroît de rigueur et de professionnalisme.

Avec votre soutien, France-Soir continuera à proposer ses articles gratuitement  car nous pensons que tout le monde doit avoir accès à une information libre et indépendante pour se forger sa propre opinion.

Vous êtes la condition sine qua non à notre existence, soutenez-nous pour que France-Soir demeure le média français qui fait s’exprimer les plus légitimes.

Si vous le pouvez, soutenez-nous mensuellement, à partir de seulement 1€. Votre impact en faveur d’une presse libre n’en sera que plus fort. Merci.

Je fais un don à France-Soir

Dessin de la semaine

Portrait craché

Image
Mélenchon
Jean-Luc Mélenchon, un désillusionné à la quête de sa VIe République
PORTRAIT CRACHE - De l'UNEF à la fondation de La France Insoumise, le chemin politique de Jean-Luc Mélenchon est un véritable tourbillon de dissidences, de réactions ...
18 mai 2024 - 16:30
Politique
Soutenez l'indépendance de FS

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de France-Soir est confirmée.

La newsletter France-Soir

En vous inscrivant, vous autorisez France-Soir à vous contacter par e-mail.