Ehpad, des conditions de vie déplorables et de accusations graves en … Espagne

Ehpad, des conditions de vie déplorables et de accusations graves en … Espagne

Publié le 07/12/2020 à 11:01
Pau BARRENA / AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): FranceSoir
-A +A

L’ONG dénonce une situation catastrophique dans les résidences de personnes âgées et exige de l’Etat espagnol, que des mesures soient prises dans les meilleurs délais.

Comme en France, le sort des personnes âgées dans les Ehpad d’Espagne a fait couler beaucoup d’encre et a suscité un vif émoi dans la population. De nombreuses familles ont porté plainte pour dénoncer le sort, qui était réservé à leurs ainés. Alors que la Justice espagnole classe sans suite de nombreuses procédures, c’est l’ONG Amnesty International, qui prend le relais en demandant l’ouverture d’une enquête en urgence.

Des droits bafoués, une situation lamentable !

L’ONG a ainsi publié de nombreuses vidéos au cours de la semaine dernière et un bilan accablant de la gestion de la crise dans les résidences pour personnes âgées. Le titre même de cette étude donne le ton : « Abandonnés à leur sort : le manque de protection et la discrimination des personnes âgées dans les résidences durant la pandémie de Covid-19 en Espagne »

L’étude dénonce l’isolement des personnes âgées, condamnées à rester seules alors que pendant la première période de confinement, certains établissements ne disposaient même pas de la moitié de leur personnel. Le manque de moyens (matériels et humains) est condamné, et Amnesty International Espagne dénonce la politique de non-transfert des patients vers les hôpitaux.

Pour l’ONG, l’Etat espagnol a ainsi violé 5 droits essentiels :

  • Le droit à la santé, (Amnesty dénonce les conditions de vie, soulignant, que de nombreux résidents, faute de moyens, sont victimes de …déshydratation)
  • Le droit à la vie, (23.000 résidents sont décédés depuis le début de la crise, et ces résidences restent le premier foyer d’infection en Espagne
  • Le droit à la non-discrimination (on dénonce l’interdiction d’hospitalisation des patients de ces résidences)
  • Le droit à la vie privée en famille (la solitude des aînés est présentée comme un véritable traumatisme pour la société espagnole)
  • Le droit à la mort digne (L’exemple donné par Amnesty est glaçant, quand il s’attarde sur ce résident qui est resté, pendant 48 heures, avec son colocataire décédé de la Covid-19)

Auteur(s): FranceSoir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Le système hospitalier en Espagne est critiqué par Amnesty International pour avoir refusé les résidents des EHPAD

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-