Epidémie de grippe : "il est encore temps de se faire vacciner"

Auteur(s)
La rédaction de France-Soir
Publié le 11 janvier 2019 - 17:33
Image
Il y a 100 ans débutait l'épidémie de grippe espagnole, qui allait faire au moins 50 millions de morts. Aujourd'hui, la guerre contre la grippe n'est toujours pas gagnée et une nouvelle pandémie sembl
Crédits
© EVA HAMBACH / AFP/Archives
Il est encore temps de se faire vacciner contre la grippe saisonnière martèle la Direction de la Santé Publique.
© EVA HAMBACH / AFP/Archives
Même si la grippe est déjà là, il est encore temps de se faire vacciner martèle auprès de "France-Soir" la Direction de la Santé Publique. "Il faut compter environ 15 jours entre le moment de la vaccination et le moment où l'on est protégé contre la grippe saisonnière", précisent néanmoins les autorités.

Une première région française, l'Occitanie, est passée en phase épidémique et les autorités sanitaires s'attendent à ce que les autres suivent bientôt. "La circulation de la grippe en France a commencé et on peut s'attendre à ce que l'ensemble des régions métropolitaines passent en phase épidémique dans les semaines qui viennent", a expliqué mercredi 9 l'épidémiologiste Sibylle Bernard-Stoecklin, de l'agence sanitaire Santé publique France.

Et même si l'épidémie va débuter, "il est toujours temps de se faire vacciner" comme le fait savoir la Direction de la Santé publique (DSP), jointe par France-Soir ce vendredi 11. "Il faut compter environ 15 jours entre le moment de la vaccination et le moment où l'on est protégé contre la grippe saisonnière. C'est le temps nécessaire pour que le système immunitaire réagisse au vaccin", a souligné le DSP.

La vaccination antigrippale est notamment recommandée pour les plus de 65 ans, les patients atteints de certaines maladies chroniques (diabète, insuffisance cardiaque ou respiratoire...), les femmes enceintes et les personnes souffrant d'obésité morbide, soit quelque 12 millions de personnes, selon le ministère de la Santé.

Lire aussi - L'épidémie de grippe arrive: les vaccins de nouveau disponibles

Ces dernières semaines, des pénuries de vaccins ont été observées dans de nombreuses pharmacies. "Toutes les pharmacies qui ont fait une demande de réapprovisionnement en vaccins ont été livrées. Aucune rupture de stocks n'est à prévoir dans les prochains jours", a également expliqué la Direction de la Santé publique.

Voir:

Epidémies: La gastro-entérite se fait attendre, la grippe arrive

Préparez vos mouchoirs, la grippe est là

Grippe: une première région en phase épidémique, les autres suivront bientôt

L'article vous a plu ? Il a mobilisé notre rédaction qui ne vit que de vos dons.
L'information a un coût, d'autant plus que la concurrence des rédactions subventionnées impose un surcroît de rigueur et de professionnalisme.

Avec votre soutien, France-Soir continuera à proposer ses articles gratuitement  car nous pensons que tout le monde doit avoir accès à une information libre et indépendante pour se forger sa propre opinion.

Vous êtes la condition sine qua non à notre existence, soutenez-nous pour que France-Soir demeure le média français qui fait s’exprimer les plus légitimes.

Si vous le pouvez, soutenez-nous mensuellement, à partir de seulement 1€. Votre impact en faveur d’une presse libre n’en sera que plus fort. Merci.

Je fais un don à France-Soir

Dessin de la semaine

Portrait craché

Image
Portrait Soros
George Soros entre coups de bourse, coups de cœur et coups d'Etat
PORTRAIT CRACHE - George Soros : le super-héros des marchés qui jongle avec les chiffres et secoue le cocotier de Wall Street quand il “n’ouvre pas les sociétés” à la ...
16 février 2024 - 16:00
Portraits
Soutenez l'indépendance de FS

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de France-Soir est confirmée.

La newsletter France-Soir

En vous inscrivant, vous autorisez France-Soir à vous contacter par e-mail.