La réalité virtuelle fait voyager les seniors en Ehpad

Auteur(s)
FranceSoir
Publié le 10 décembre 2021 - 18:23
Image
personnes âgées
Crédits
Unsplash
S'évader, se relaxer ou même plonger dans l’enfance : la réalité virtuelle est prometteuse dans les maisons de retraite
Unsplash

La crise sanitaire a poussé le secteur du tourisme et de la culture à adopter la réalité virtuelle, et à faire voyager les touristes et spectateurs sur leurs ordinateurs, ou à l’aide de casques de réalité virtuelle. Le secteur de l’immobilier a été pionnier en la matière, avec les visites virtuelles en 3D, sans sortir de chez soi. C’est maintenant au tour des musées et des villes de proposer ces services, qui permettent de découvrir de nouveaux endroits sans faire un pas. Mais, se déplacer et découvrir des lieux en réalité virtuelle, est-ce réellement intéressant, ou ne trouve-t-on que de pâles copies ? Selon des expérimentations menées dans un Ehpad, dans le cas des personnes âgées, parcourir virtuellement des destinations exotiques possèderait plus d’avantages qu’il n’y paraît.

S'évader, se relaxer ou même plonger dans l’enfance : la réalité virtuelle est prometteuse dans les maisons de retraite

Une maison de retraite de Lyon a fait appel aux services de la start-up Lumeen, pour proposer aux seniors des après-midi “réalité virtuelle”, pendant lesquels ils peuvent voyager loin vers des terres inconnues, munis d’un casque de réalité virtuelle. Ils découvrent de nouveaux endroits ou revisitent des destinations qui réveillent en eux de nombreux souvenirs. Selon Dorothée Compan, la directrice de l’Ehpad, ces voyages virtuels sont aussi bénéfiques pour favoriser la relaxation : “On peut choisir des programmes très apaisants, comme une plage, le bruit des oiseaux, une cascade… Cela peut limiter les angoisses de personnes qui seraient agitées en fin d’après-midi.”

Les personnes âgées se coupent-elles du réel avec ce type de technologie ?

Selon Corentin Metgy, fondateur de Lumeen, l'idée n’est pas de couper les personnes âgées du monde réel. Pour cela, l’expérience doit se pratiquer de manière collective afin de stimuler le lien social. « On a développé une solution qui permet de diffuser une expérience en simultané, et en synchronisé sur plusieurs casques, pour que les personnes puissent vivre la même chose en même temps », explique le jeune entrepreneur.

Soulager des patients avant ou même pendant des opérations chirurgicales

Cette technologie est également utilisée dans le cadre de « thérapies immersives » en hôpital. Ces séances de réalité virtuelle peuvent soulager des patients avant ou même pendant des opérations chirurgicales. “Elle permet de détourner l’attention de l’anxiété et de la douleur grâce à une immersion visuelle et auditive inspirée des principes de l’hypnose médicale, de la musicothérapie et de la cohérence cardiaque,” explique la start-up sur son site. En effet, d’autres start-up ont déjà quelques années d'expérience dans la fourniture de services de réalité virtuelle comme alternative à l'anesthésie. La start-up strasbourgeoise HypnoVR, par exemple, créée par deux anesthésistes hypno-praticiens et un expert en nouvelles technologies, propose des séances d'hypnose personnalisées certifiées médicalement. Cette anesthésie douce et non invasive éviterait les effets secondaires indésirables, diminuerait le stress, et raccourcirait les durées de séjour et d'hospitalisation en accélérant la réhabilitation postopératoire.

À LIRE AUSSI

Image
Metaverse FB
Meta : un Facebook 2.0 pour créer un univers virtuel parallèle digne de la science-fiction
Facebook va changer son nom pour "Meta", dans l’objectif de devenir l’entreprise phare de la réalité virtuelle avec le "metaverse", le « futur d’Internet » selon Zucke...
05 novembre 2021 - 15:40
Société
Image
Zuckerberg face à son meta
Metaverse, le Moloch des données personnelles
TRIBUNE — La semaine dernière, devant le Sénat italien, le philosophe italien Giorgio Agamben a posé la question que plusieurs se posent sans oser la formuler. Et“si l...
11 novembre 2021 - 12:00
Société
Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don