L'épidémie de grippe arrive : les vaccins de nouveau disponibles

Auteur(s)
MM
Publié le 11 janvier 2019 - 13:45
Image
Un vaccin contre la grippe présenté dans une pharmacie américaine CVS le 4 octobre 2018 à Miami
Crédits
© JOE RAEDLE / GETTY IMAGES NORTH AMERICA/AFP/Archives
Les stocks de vaccins dans les pharmacies en rupture de stocks ont été renfloués.
© JOE RAEDLE / GETTY IMAGES NORTH AMERICA/AFP/Archives
Les stocks de vaccins dans les pharmacies en rupture de stocks ont été renfloués par le ministère de la Santé, a fait savoir à France-Soir la Direction de la Santé publique (DGS). L'épidémie de la maladie hivernale a débuté en Occitanie.

L'épidémie de grippe arrive. Selon le bulletin hebdomadaire publié mercredi 9 par Santé publique France, l'Occitanie est la première région française où l'épidémie a commencé, durant la semaine du 31 décembre au 6 janvier. Dix autres régions sont en phase pré-épidémique (contre cinq la semaine précédente). Seules deux, les Pays-de-la-Loire et la Corse, ne sont pas encore concernées.

La ministre de la Santé, Agnès Buzyn, a estimé que cette pénurie pouvait en partie s'expliquer par un "problème de répartition" entre les régions.

Ces dernières semaines, des pénuries de vaccins ont été observées dans de nombreuses pharmacies. Toutefois, la situation semble être rentrée dans l'ordre. Contactée par France-Soir, la Direction de la Santé publique (DGS) a fait savoir que les stocks de vaccins avaient été renfloués. "Toutes les pharmacies qui ont fait une demande de réapprovisionnement en vaccins ont été livrées. Aucune rupture de stocks n'est à prévoir dans les prochains jours", s'est félicité la DGS.

Lire aussi - Epidémies: La gastro-entérite se fait attendre, la grippe arrive

Ainsi les doses de vaccins du laboratoire Sanofi-Pasteur initialement destinées à l'exportation ont été rapatriées pour être utilisées en France. Quelque 300.000 doses ont ainsi pu être redistribuées aux pharmacies en rupture de stock.

La vaccination antigrippale est notamment recommandée pour les plus de 65 ans, les patients atteints de certaines maladies chroniques (diabète, insuffisance cardiaque ou respiratoire...), les femmes enceintes et les personnes souffrant d'obésité morbide, soit quelque 12 millions de personnes, selon le ministère de la Santé.

Voir aussi:

Préparez vos mouchoirs, la grippe est là

Grippe: une première région en phase épidémique, les autres suivront bientôt

Grippe: une partie de la France en phase pré-épidémique

L'article vous a plu ? Il a mobilisé notre rédaction qui ne vit que de vos dons.
L'information a un coût, d'autant plus que la concurrence des rédactions subventionnées impose un surcroît de rigueur et de professionnalisme.

Avec votre soutien, France-Soir continuera à proposer ses articles gratuitement  car nous pensons que tout le monde doit avoir accès à une information libre et indépendante pour se forger sa propre opinion.

Vous êtes la condition sine qua non à notre existence, soutenez-nous pour que France-Soir demeure le média français qui fait s’exprimer les plus légitimes.

Si vous le pouvez, soutenez-nous mensuellement, à partir de seulement 1€. Votre impact en faveur d’une presse libre n’en sera que plus fort. Merci.

Je fais un don à France-Soir

Dessin de la semaine

Portrait craché

Image
Portrait Thierry Breton
Les numéros d’illusionniste du commissaire censeur Thierry Breton
PORTRAIT CRACHE - Thierry Breton, ingénieur devenu dirigeant d’entreprise, ministre, puis commissaire européen, a laissé derrière lui une ribambelle de restructuration...
24 février 2024 - 09:52
Portraits
Soutenez l'indépendance de FS

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de France-Soir est confirmée.

La newsletter France-Soir

En vous inscrivant, vous autorisez France-Soir à vous contacter par e-mail.