Les confinements et les écrans ont aggravé la myopie des enfants

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance, faites un don !

Les confinements et les écrans ont aggravé la myopie des enfants

Publié le 04/06/2021 à 14:30 - Mise à jour à 14:57
Unsplash
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): FranceSoir
-A +A

L'utilisation accrue de l'écran causée par l'apprentissage à distance, et la baisse du temps passé à jouer à l'extérieur, ont rendu les enfants plus myopes. Selon une étude réalisée en Chine, le taux de myopie est trois fois plus élevé en 2020 chez les enfants âgés de six à huit ans, par rapport aux cinq années précédentes, ce qui est une forte aggravation d’une situation qui était déjà alarmante.

La myopie des enfants se détériorait déjà avant la pandémie

Selon une étude de 2016, la moitié des gens seront myopes en 2050. Suite à ce constat, le Krys Group et le CHU de Poitiers ont lancé une étude entre 2013 et 2019 pour analyser la progression de la myopie chez les enfants. Les conclusions ont permis de lancer l’alerte sur le “Myopia Boom” à venir. Le professeur Nicolas Leveziel et ses équipes ont pu suivre la progression de la myopie de 136 333 enfants pendant 6 ans. Chez les enfants de 7 à 9 ans, le taux de progression de la myopie a été de 33 % et de 29 % chez les 10-12 ans. L’étude révèle aussi une progression de la myopie plus importante chez les filles que chez les garçons. Alors qu’une mauvaise vue chez les enfants devenait déjà plus courante avant la pandémie, le COVID-19 aurait aggravé les choses, selon les ophtalmologistes.

Développement des symptômes oculaires aigus après le confinement

Selon une enquête américaine menée auprès de 110 enfants âgés de 10 à 17 ans, des « symptômes oculaires aigus », comme une vision floue et des difficultés pour la lecture, ont été signalés en 2020. Des recherches récentes suggèrent en effet que l'apprentissage en ligne peut aggraver la vue des enfants à une échelle massive, car, lorsqu'un enfant regarde un écran pendant une période prolongée, son œil s'adapte pour se concentrer sur des objets plus proches plutôt que sur ceux plus éloignés. Cet ajustement peut modifier la forme générale de l'œil, entraînant une myopie, explique Sumathi Reddy, journaliste au Wall Street Journal. 

Les jeunes enfants pourraient être plus sensibles à leur environnement que les enfants plus âgés

Selon l'étude chinoise “Progression de la myopie chez les enfants d'âge scolaire après le confinement de la COVID-19”, le nombre d'enfants myopes âgés de six à huit ans a été multiplié jusqu'à trois fois en 2020, par rapport aux cinq années précédentes. Les plus jeunes enfants auraient eu une détérioration plus marquée de leur vue, ce qui inquiète les experts oculaires, car, plus un enfant développe une myopie jeune, plus il risque d'avoir des problèmes oculaires graves plus tard dans sa vie.

Pour éviter une détérioration de la vue, les enfants devraient passer plus de temps à l'extérieur

Un ophtalmologue interviewé par le Wall Street Journal recommande de faire une pause de 20 secondes toutes les 20 minutes de temps d'écran. Cligner des yeux, aussi simple que cela puisse paraître, peut également aider. Certaines recherches suggèrent que les gens qui clignent des yeux lorsqu'ils regardent un écran évitent que leurs yeux ne se fatiguent ou ne se dessèchent. Un dépistage précoce de la myopie et de sa prise en charge peut aussi aider à empêcher que la myopie ne s’installe et ne progresse trop vite. Enfin, les ophtalmologues conseillent de passer plus de temps dehors. Certaines lésions oculaires pourraient être réversibles si les enfants pouvaient passer plus de temps à l'extérieur cet été, quitter leurs écrans et reprendre une vie plus normale.

Auteur(s): FranceSoir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Un dépistage précoce de la myopie et de sa prise en charge peut aider à empêcher que la myopie ne s’installe et ne progresse trop vite.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-