Plages fermées : drôle d’ambiance de vacances

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Plages fermées : drôle d’ambiance de vacances

Publié le 03/08/2020 à 10:49 - Mise à jour à 11:00
© Bertrand GUAY / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): FranceSoir

-A +A
A partir de ce mardi 4 août, l’accès à la Grande plage de Biarritz sera interdit entre 22 heures et 6 heures du matin. Basques et vacanciers se voient donc de facto contraints de renoncer aux bains de minuit et aux rassemblements nocturnes. 
 
La maire de la cité balnéaire a déclaré avoir pris cette décision « dans un souci de protection et de sécurité pour les Biarrots et les estivants », et elle n’est pas seule dans ce cas ! Dans la foulée, la commune voisine d’Anglet a instauré la même interdiction. La mesure est par ailleurs déjà en vigueur sur toute la presqu’île de Quiberon, en Bretagne. 
 
Grandes marées
 
Ce week-end, une autre décision municipale n’a pas manqué de faire réagir. Cela se passe aux Sables d’Olonne où trois plages sont interdites durant trois heures par jour durant une semaine, plus précisément lorsque la marée est haute. 
 
Effectivement, en période de grandes marées, l’espace de sable dédié aux vacanciers se réduit comme peau de chagrin à marée haute et le maire de la ville vendéenne craint un « agglutinement ».
 
« Il n’y a plus qu’une fine bande de sable. La distanciation ne peut pas s’effectuer correctement »
 
Sur la côte méditerranéenne, l’inquiétude a gagné le golfe de Saint-Tropez. Ce week-end, deux plages privées de Ramatuelle ont en effet été fermées, cette fois pour cause de tests positifs à la Covid-19 parmi les employés. 
 
Des masques dans les rues
 
De l’Atlantique à la Grande bleue, les vacanciers se plient bon gré mal gré aux restrictions imposées ici et là – et qui restent pour l’heure limitées à certaines zones. D’autres stations balnéaires, ou parfois les mêmes, imposent désormais le port du masque dans certaines rues très fréquentées. 
 
Il en va désormais ainsi à Saint-Malo, au Touquet-Paris-Plage, à La Rochelle, à Cabourg, à Argelès-sur-Mer, au Grau-du-Roi, mais également à Bayonne et Biarritz. 
 

Auteur(s): FranceSoir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




PARTAGER CET ARTICLE :


La grande plage de Biarritz sera fermée la nuit

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-