Syndrome de fatigue chronique: non reconnue et mal diagnostiquée

Auteur(s)
La rédaction de FranceSoir.fr
Publié le 26 avril 2018 - 14:14
Image
Une fille dans son lit.
Crédits
©Capture d'écran YouTube
Le Syndrome de fatigue chronique serait souvent mal diagnostiqué en France.
©Capture d'écran YouTube
Le 12 aura lieu en Ille-et-Vilaine la session européenne pour faire connaître le Syndrome de fatigue chronique. Reconnue par l'OMS mais pas en France, cette pathologie aux symptomes encore difficiles à définir resterait selon les associations de malades trop peu connues et donc mal diagnostiquée.

Le syndrome de fatigue chronique (SFC) ou encéphalomyélite myalgique n'existe pas en France. Du moins il n'est pas reconnu comme une "vraie" maladie. Il y toucherait pourtant quelque 150.000 personnes.

Autant de patients qui seraient donc laissés sur le bord de la route par des médecins qui ne sont pas formés à détecter ou traiter cette pathologie dont l'existence est reconnue par l'Organisation mondiale de la Santé.

Il ne s'agi pas simplement d'avoir du mal à se lever le matin. Selon l'association française du Syndrome de fatigue chronique, l'encéphalomyélite myalgique se caractérise par une fatigue intense depuis au moins six mois ne résultant pas d'un effort physique que ni le repos ni la limitation des activités ne parviennent à contrer. Les personnes atteintes souffrent également de malaise post-effort et leur sommeil n'est pas réparateur. A cela s'ajoute une intolérance orthostatique (à la position debout) et/ou des troubles cognitifs.

Mais cette définition reste sujette à débat, "en raison de l'hétérogénéité et des insuffisances méthodologiques des études publiées", précise l'association.

Les personnes souffrant de SFC seraient donc régulièrement mal diagnostiquées, parfois jugées dépressives ou en "burn-out". Ce qui peut entraîner des prescriptions de médicaments non adaptés. Dans d'autres cas, cet état peut être vu tout simplement comme de la fainéantise.

Lire aussi: Epuisement professionnel: êtes-vous en burn-out?

Il n'existe à ce jour pas de traitement. La seule possibilité est d'apprendre aux malades à gérer leurs efforts. Mais encore faudrait-il que les médecins soient formés à identifier le SFC.

C'est donc pour faire connaître cette maladie et en améliorer la prise en charge qu'aura lieu le 12 mai prochain à Chateaubourg (Ille-et-Vilaine) la session européenne de la campagne mondiale Millions Missing (association américaine dont une première antenne vient d'ouvrir en France) pour les patients atteints d'EM/SFC.

À LIRE AUSSI

Image
La fatigue au volant.
Sécurité routière: la fatigue détectée dans la salive
D'après une récente étude, menée par le Centre du Sommeil de l'Hôtel-Dieu et par la Fondation Vinci Autoroutes, la fatigue serait détectable dans la salive. L'objectif...
23 décembre 2017 - 17:35
Lifestyle
Image
Des élèves à l'université.
Fatigue, stress, mal-être: les étudiants français sont de plus en plus déprimés
L'Observatoire national de la vie étudiante a publié ce jeudi, les résultats de son étude sur les conditions de vie des étudiants français en 2016. Si la plupart se di...
08 décembre 2016 - 18:29
Lifestyle
Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don