"Fake news", la naissance de Jésus à Bethléem ?

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

"Fake news", la naissance de Jésus à Bethléem ?

Publié le 18/12/2020 à 10:27
Pexels
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): Philippe Simonnot, journaliste pour FranceSoir
-A +A

Voici une fake news qui circule depuis 2000 ans : la naissance de Jésus à Bethléem. Toutefois, elle n’a pas résisté au fact checking des exégètes contemporains, au premier rang desquels il faut citer le Révérend Père jésuite John Paul Meier et son œuvre magistrale en cinq volumes[1]. Déjà Renan avait eu l’intuition qu’il s’agissait d’un mythe dans sa célébrissime Vie de Jésus, publiée en 1863.  Mais si Jésus n’est pas né à Bethleem, où est-il donc né ? Réponse toute simple : dans la maison de ses parents, à Nazareth, c’est pourquoi il s’appelle Jésus de Nazareth !     

Alors pourquoi le faire naître à Bethléem ?

Indiquons d’abord que ce lieu de naissance n’est indiqué que dans deux sur quatre des évangiles canoniques, Matthieu et Luc. Les deux autres Evangiles canoniques, Marc et Jean, n’en font nulle mention.

Chez Matthieu comme chez Luc, Jésus est tout de même appelé le « Nazaréen ». Il faut donc qu’à un moment ou à un autre, la « Sainte Famille » (Joseph, Marie et le petit Jésus) quitte Bethléem (Judée) pour Nazareth (Galilée) et y établir ses pénates.

Pour faire partir la Sainte Famille de Bethléem, Matthieu invente la fameuse « Fuite en Egypte », qui est censée faire échapper Jésus au « Massacre des Innocents » ordonné par le méchant Roi Hérode. Au retour du Pays des Pharaons, la Famille Sainte vient s’installer à Nazareth (Matthieu. 2, 23), où le lecteur comprend que ni Joseph ni Marie n’avaient mis les pieds auparavant.

A lire aussi : Macron, Covid et prix de la vie humaine d’un Français

Chez Luc, le circuit géographique de la « Sainte Famille » est exactement l'inverse. C’est à Nazareth que Marie et Joseph se trouvent lorsqu’un ange du Seigneur annonce à Marie qu’elle est enceinte par l’Opération du Saint-Esprit  (ce qu’on appelle l’Annonciation).   Il faut donc trouver une raison pour expliquer la présence du couple à Bethléem au moment de la Nativité. La solution inventée par Luc est un recensement général décrété par César Auguste, que, soit dit en passant, aucune source ancienne ne mentionne. Du reste, même si ce recensement avait eu vraiment lieu et si Joseph pour cette raison avait dû se rendre à Bethléem, Marie n’aurait pas été obligée de l’accompagner pour être recensée et, du moment qu’elle n’y était pas obligée, sa grossesse avancée aurait été une raison suffisante pour qu’elle ne l’accompagnât pas. Après la naissance de Jésus, Luc fait revenir la Sainte Famille à Nazareth tout à fait tranquillement. Plus besoin d’inventer une fuite en Egypte puisque Nazareth est leur lieu d’habitation.

Reste à comprendre pourquoi ces deux évangélistes, Matthieu et Luc, font naitre Jésus à Bethléem, quitte à tordre l’histoire de son enfance.

La raison est généalogique, si l’on ose dire. Matthieu et Luc sont en effet les seuls évangélistes à tenter de dresser l’arbre généalogique du Christ, et cet arbre est censé démontrer que Jésus est un arrière-arrière-petit-fils du Roi David. En effet, selon la Bible, le Messie doit être est de descendance davidique. Jésus est le Messie. Dunque, Jésus est de la lignée de David.

Petit problème : dans cet arbre généalogique, le premier maillon entre Jésus et David n’est autre que Joseph. Bizarre ! Ces mêmes évangélistes qui enseignent que Jésus est fils de Dieu font passer sa filiation davidique par son père « adoptif ». Mais soyons indulgents !  En ces temps patriarcaux, une généalogie quelle qu'elle fût ne pouvait que remonter de fils en père.  Si donc l’on se risquait à établir la généalogie de Jésus, elle ne pouvait que passer par Joseph. Plus tard, au 2ème siècle après Jésus Christ, on essaiera de corriger le tir en remaniant la généalogie davidique pour la faire aboutir à Marie. C’est ce que fait le théologien chrétien Justin, par exemple, dans son Dialogue avec le juif Tryphon (Chapitre 50, §3). Il y avait donc un problème …

Cerise sur le gâteau de Noël, David lui-même est né à Bethléem, Jésus doit donc naître à Bethléem. C.Q.F.D.

Ainsi le raisonnement complet des deux évangélistes est-il   le suivant : Jésus est le Messie, donc il est le fils de David. David est né à Bethléem. Donc Jésus doit lui aussi être né à Bethléem. Sinon il ne peut être le Messie. Mais comme ses parents étaient de passage, que les auberges étaient pleines, « Marie mit au monde un fils, son premier-né. Elle l'enveloppa de langes et le coucha dans une mangeoire, parce qu'il n'y avait pas de place pour eux dans la salle destinée aux voyageurs » (Luc, 2,7). Beaucoup plus tard, pour enjoliver le tableau, on ajoutera un bœuf et un âne.

Nos deux évangélistes sont des perfectionnistes dans la fabrication des fake news. Ils ont déjoué des cohortes d’exégètes pendant des centaines d’années…Sans compter les innombrables crèches qui illuminent encore nos églises, et même certaines de nos mairies, pour ne rien dire des milliers d’œuvres d’art, parfois sublimes, qu’ils ont inspirées.

Saluons les artistes ! Et rappelons qu’étymologiquement évangile veut dire bonne nouvelle. Et non pas fausse nouvelle !

Tout de même, tant de forgeries au départ de cette « histoire sainte » ! ça ne pouvait pas bien se terminer. Et de fait…

Auteur(s): Philippe Simonnot, journaliste pour FranceSoir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Fake news : la naissance de Jésus à Bethléem

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-