La surveillance des mouvements pourrait permettre de voler les codes de carte bancaire

Auteur(s)
FranceSoir
Publié le 22 octobre 2021 - 12:30
Image
distributeur automatique
Crédits
Unsplash
ntre 10 % et 40 % des codes PIN à quatre chiffres ont été devinés.
Unsplash

Il est maintenant bien connu qu’en retirant de l’argent à un distributeur, il faut cacher sa main, pour éviter que quelqu’un puisse voir le code confidentiel en regardant par-dessus l’épaule. Malheureusement, selon une étude, des technologies de surveillance et d’analyse des mouvements sont capables d’en déduire le code secret, même lorsque la main est complètement couverte.

Une intelligence artificielle peut deviner les codes de carte

Des chercheurs de l'université de Padoue en Italie et de l'université de Delft aux Pays-Bas ont filmé 58 personnes en train de taper des codes PIN aléatoires, tout en couvrant bien leur main. Les séquences ont alimenté un système d'apprentissage automatique ayant pour objectif de deviner le numéro tapé à partir du mouvement de la main. Entre 10 % et 40 % des codes PIN à quatre chiffres ont été devinés. Ces pourcentages peuvent paraître très faibles, mais sachant qu’ils ne concernent que des personnes qui couvraient parfaitement leur clavier, il est facile d’imaginer les risques, lorsque l’on ne cache pas parfaitement les numéros... Cela montre comment des malfaiteurs, en installant une caméra à proximité, pourraient voler les codes de nombreuses victimes en analysant les mouvements de leur main.

Les hackers peuvent aussi voler des mots de passe pendant les vidéoconférences

La technique de l'étude des mouvements d’un bras ou d’une main sur clavier pour voler des informations personnelles a aussi été étudiée dans le cadre des visioconférences. Selon une étude de l'université de Cornell, il serait par exemple possible pour des hackers de deviner des mots de passe en s’infiltrant dans des réunions Zoom. En analysant les mouvements des épaules des utilisateurs lorsqu’ils tapent leur mot de passe sur leur clavier, il est possible de déduire la position des mains, et donc certains caractères des mots de passe des victimes. Pour éviter cela, le floutage des bras pourrait être une protection. 

À LIRE AUSSI

Image
Mark Zuckerberg lors d'une conférence de presse à Paris le 23 mai 2018
Facebook veut développer un univers numérique parallèle, avec l'aide de l'Europe
Pour développer un univers parallèle numérique, Mark Zuckerberg prévoit d’embaucher 10 000 personnes d’ici à cinq ans dans l’Union européenne.Un investissement dans le...
20 octobre 2021 - 11:34
Société
Image
oeil
Traçage, contrôle, contrainte : la "science" suggère d’appliquer au climat la tactique du Covid
Le « passe sanitaire » et les diverses technologies de contrôle social représentent un tel accomplissement dans la gestion de la crise sanitaire qu’il serait dommage d...
22 septembre 2021 - 14:09
Société
14/08 à 18:20
Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don