Le papa de l’iPhone estime que son invention détruit la société

Auteur(s)
FranceSoir
Publié le 14 septembre 2020 - 13:39
Image
Tony Fadell, inventeur de l'iPhone, dans "Envoyé spécial" (20/09/2020)
Crédits
France 2
Tony Fadell dans Envoyé Spécial le 10 septembre 2020
France 2

Jeudi 10 septembre, l’émission « Envoyé spécial », diffusée sur France 2, était consacrée aux smartphones. C’est dans cette édition intitulée « Smartphone, sommes-nous tous accro ? » que le co-créateur de l’iPhone, Tony Fadell, a tenu un discours étrangement anti-écrans.

Son nom n’est pas forcément connu du grand public mais l’informaticien américain Tony Fadell est l’inventeur de l’iPod (créé en 2001) et - avec d’autres - du premier iPhone, lancé en 2007. En tout, il aura créé pas moins de 18 générations d’iPod et 3 générations d’iPhone. Pourtant, interviewé jeudi 10 septembre dans l’émission « Envoyé spécial », cet ancien d’Apple tenait un discours plutôt virulent à l’encontre du plus célèbre des smartphones.Selon lui, il a même créé un monstre qu’il est nécessaire de combattre.


« Aujourd’hui, on doit régler les problèmes que l’iPhone génère », a déclaré Tony Fadell au journaliste d’« Envoyé spécial », avant de revenir sur la naissance du premier iPhone, une petite merveille technologique qui a rendu beaucoup de monde accro, à commencer par ses propres inventeurs. « Quand on a testé le premier iPhone, c’était tellement facile avec les emails ou de naviguer sur le Net… Aussitôt, ça a changé la nature même de nos interactions chez Apple. Les gens passaient leur temps dessus », se souvient l’informaticien.

Mais c’est au moment de l’apparition des appli que Tony Fadell estime être devenu véritablement esclave de son smartphone : « Vers 2010-2011, c’est là que j’ai réalisé. A cause des appli, des notifications qui commençaient à apparaître. Je me suis dit «Il faut que j’arrive à tenir (mon iPhone) à distance si je veux parler avec les autres parce que ça me détourne de mes conversations. » Les gens passaient leur temps à regarder leur écran alors qu’on était en train de parler. »
 

« On doit combattre la bête ! »

« Quand je suis au restaurant, ça me fait mal de voir des enfants et même des familles entières pianoter sur leur écran pendant tout le repas. Quand mes enfants sont scotchés devant leur écran, ma femme me dit « c’est ta faute! » », raconte également l’informaticien, non sans une pointe de culpabilité. Et Tony Fadell d’appeler carrément les utilisateurs de smartphone à tuer sa créature : « Parfois, je me réveille en me disant que, ce que j’ai créé, je veux que ça soit bien utilisé et non pas que ça détruise des familles et toute la société. Les gens doivent reprendre le contrôle. On doit se battre ensemble pour combattre la bête. »

À LIRE AUSSI

Image
La puce Neuralink d'Elon Musk
Neuralink : la puce d'Elon Musk pour réparer le corps humain testée sur des truies
De la conquête de l’espace à la reconquête des corps humains brisés, Elon Musk s’investit dans tous les domaines qui changeront peut-être la vie sur Terre demain. Dern...
01 septembre 2020 - 17:19
Société
Image
L'événementiel tente de survivre post-pandémie grâce aux outils virtuels
L'événementiel tente de survivre post-pandémie grâce aux outils virtuels
Alors que de très nombreux salons professionnels, pièces de théâtre, concerts ou même mariages et “baby showers” sont annulés pour cause de Coronavirus, d'autres réuss...
01 septembre 2020 - 12:23
Société
Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don