Les Néandertaliens avaient un langage, aussi complexe que celui des humains

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Les Néandertaliens avaient un langage, aussi complexe que celui des humains

Publié le 04/03/2021 à 17:30
Unsplash / Crawford Jolly
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s):
-A +A

Contrairement à ce qu'on pensait, la recherche sur les hommes de Néandertal tend à démontrer la proximité intellectuelle de cette espèce, avec celle des humains modernes. Une étude publiée en 2013 proposait déjà l'hypothèse que les Néandertaliens avaient un langage, c’est maintenant une récente étude de leur capacité auditive qui vient de démontrer que  « les Néandertaliens ont développé les capacités auditives aptes à comporter un système de communication vocale aussi efficace que la parole humaine moderne ».

Les Néandertaliens disposaient de vraies capacités intellectuelles

Il y a dix ans, une équipe de l'Institut Max Planck de Leipzig dirigée par Svante Pääbo a séquencé son génome et découvert que les humains modernes ont une petite proportion de gènes Néandertaliens, ce qui montre qu'une hybridation s'est produite entre les deux espèces.  Au cours de cette dernière décennie, de nombreuses découvertes ont permis de mieux connaître leurs nombreuses capacités intellectuelles (comme par exemple leur capacité d'automédication). La dernière en date concerne leur capacité à communiquer, une question centrale des études sur l’évolution humaine.
Ce premier mars, un article  publié dans la revue scientifique Nature montre comment une équipe de chercheurs a modélisé à la fois les oreilles externes/moyennes d’hommes modernes, d’hommes de Néandertal, et d’autres d’hominidés plus anciens (issus du gisement paléolithique Sima de los Huesos) pour analyser la gamme des fréquences à laquelle l’oreille est sensible.
Grâce à cette technique, qui permet de mesurer la capacité d'émission de fréquences sonores,  les chercheurs ont pu constater que les Néandertaliens pouvaient prononcer des voyelles, et en conséquence pouvaient inclure plus d’informations dans le signal vocal. En effet, alors que les primates et mammifères non humains ont une communication reposant sur les consonnes, les Néandertaliens pouvaient avoir une communication aussi complexe et efficace que la parole humaine moderne.

Les Néandertaliens avaient la capacité de percevoir et produire la parole, mais ils étaient moins interconnectés que les Homo Sapiens

Alors que plusieurs études viennent confirmer les hypothèses selon lesquelles les Néandertaliens avaient des capacités aussi developpées que les Homo Sapiens, d’autres recherches expliquent les particularités de leur comportement qui auraient expliqué leur “disparition”. Rebecca Wragg Sykes , synthéthise dans son livre “La vie, l’amour, la mort et l’art de Néandertal”  les recherches qui expliquent pourquoi, malgré une génétique semblable, les groupes d’Homo sapiens étaient beaucoup plus interconnectés. La  fin des Néandertaliens a été selon elle, un mélange de désavantage technologique, de changement climatique et de sociabilité.

Un homme moderne peut compter jusqu'à 4% de gènes Néandertaliens

Les humains non africains ont entre 1% et 4% de gènes Néandertaliens. En effet, les Néandertaliens ne se sont pas éteints mais se sont assimilés à la population croissante de Sapiens.
Cette donnée est visible dans les recherches génétiques, comme celles qui essaient de comprendre les causes potentielles des formes graves de Covid-19. Alors qu’une étude  de septembre 2020 a identifié une région génétique (du chromosome 3) héritée des Néandertaliens, qui augmente les risques de faire une forme grave de Covid-19, une autre étude plus récente (de janvier 2021) de la même équipe de chercheurs a identifié une autre région génétique (chromosome 12) héritée de l’homme de Néandertal, qui affecterait au contraire la réponse immunitaire du corps aux virus à ARN, réduisant de 22% le risque d’infection grave à la Covid-19, ainsi qu’à d’autres virus comme l’hépatite C ou le virus du Nil occidental.

Auteur(s): FranceSoir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Alors que les primates et mammifères non humains ont une communication reposant sur les consonnes, les Néandertaliens pouvaient avoir une communication aussi complexe et efficace que la parole humaine moderne.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-