TousAntiCovid remplace StopCovid

Auteur(s)
FranceSoir
Publié le 22 octobre 2020 - 21:22
Image
Appli TousAntiCovid
Crédits
Capture d'écran
Une nouvelle version de StopCovid, qui se veut plus complète
Capture d'écran
La nouvelle application française de tracing est disponible au téléchargement depuis ce jeudi.  
 
« Je vous invite à tous la télécharger, comme je l’ai fait moi-même » : Jean Castex, qui avait avoué ne pas avoir utilisé StopCovid, a tenté hier de faire l’article de la nouvelle application de tracing. Ou plus précisément de la mise à jour de sa grande soeur, suite au fiasco de StopCovid – 2,5 millions de téléchargement.
 
« Une opportunité manquée », a préféré tempérer Cédric O, ministre de la Transition numérique, en présentant TousAntiCovid, jeudi après-midi. Concernant le tracing des contaminations, elle fonctionne exactement comme StopCovid : une fois activée, elle peut permettre de recevoir une notification de contact avec une personne positive, mais aussi de se signaler comme cas positif.
 
Les batteries des téléphones ne lui diront donc pas merci – c’est l’un des grands reproches qui avaient été faits à StopCovid. 
 
Des fonctionnalités supplémentaires 
 
L’utilité de TousAntiCovid dépend d’abord de l’adhésion des Français à cet outil, tout au moins de ceux qui sont équipés d’un smartphone. 
 
Ce qui pourrait jouer en sa faveur, c’est d’une part la période – les signaux sont au rouge -, et d’autre part les fonctionnalités qui ont été ajoutées.
 
Ce n’est pas encore le cas (on a vérifié), mais Cédric O l’assure, TousAntiCovid sera non seulement une application de tracing, mais encore une source d’informations, nationales puis locales, avec des chiffres, des actualités, etc.
 
L’appli se veut également pratique, avec un accès direct vers la carte qui recense les lieux de dépistage et à l’attestation dérogatoire de déplacement, qui va désormais concerner 54 départements et 46 millions de Français placés sous couvre-feu. 
 

Dessin de la semaine

Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de FranceSoir est confirmée.

La newsletter FranceSoir

En vous inscrivant, vous autorisez FranceSoir à vous contacter par e-mail.