Un laboratoire finlandais obtient un brevet américain pour un médicament contre le Covid contenant de l’hydroxychloroquine et de l’ivermectine

Auteur(s)
Christian de Dadelsen, journaliste pour FranceSoir
Publié le 02 août 2021 - 16:15
Image
Professeur Kalervo Väänänen
Crédits
Université de Turku
Le professeur Kalervo Väänänen, biologiste cellulaire, ancien recteur de l'université de Turku.
Université de Turku

Un médicament contre le coronavirus mis au point par Therapeutica Borealis, une entreprise pharmaceutique de Turku en Finlande, s'est vu accorder un brevet par le Bureau Américain des Brevets et des Marques de Commerce (USPTO), une institution fondée par Thomas Jefferson.

La société a déclaré que les principes actifs du médicament - l'aprotinine (un inhibiteur de protéase), l'hydroxychloroquine et l'ivermectine - sont des médicaments bien connus et largement utilisés mais que dans ce produit, ils ciblent la muqueuse des voies respiratoires supérieures. Le spray nasal agit sur la fonction cellulaire du mucus nasal de trois façons, ce qui réduit la capacité du virus à pénétrer dans l'organisme et à se multiplier, diminuant ainsi le risque de maladie grave.

"Le brevet final est une étape importante pour nous sur la voie du marché. Notre prochain objectif est de trouver une société établie dans l'industrie pharmaceutique et ayant une envergure internationale", a déclaré dans un communiqué de presse le professeur Kalervo Väänänen, biologiste cellulaire, ancien recteur de l'université de Turku, et l'un des trois inventeurs et fondateurs de Therapeutica Borealis.

"La lutte contre la pandémie nécessite probablement, en plus d'un vaccin, un médicament préventif ou à action précoce. Ce médicament est particulièrement utile dans une situation où la couverture vaccinale risque de rester trop faible pour l'immunité collective", a-t-il ajouté.

À LIRE AUSSI

Image
Portugal ivermectine
Portugal : un médecin sur deux prescrirait l’ivermectine pour la covid
Des médecins traitants et scientifiques portugais ont lancé une pétition pour obtenir la reconnaissance de l’ivermectine auprès de l’agence de sécurité du médicament I...
02 avril 2021 - 13:49
Société
Image
SOS Médecins
Cinquante ans qu’on ne crée plus assez de médecins
Chacun l’aura constaté, il est de plus en plus difficile de trouver un médecin généraliste, en particulier dans les banlieues des villes et en zone rurale. Il faut tro...
08 mars 2021 - 12:06
Société
Image
Laurent Montesino : l'entretien essentiel
"Si nous acceptons, ce chantage, nous accepterons tout" Laurent Montesino, l'Entretien essentiel
Dans ce nouvel entretien essentiel, nous recevons Laurent Montesino, un médecin réanimateur qui a notamment exercé à l’hôpital Bichat, à l’hôpital de Longjumeau et à l...
28 juillet 2021 - 18:47
Vidéos

L'article vous a plu ? Il a mobilisé notre rédaction qui ne vit que de vos dons.
L'information a un coût, d'autant plus que la concurrence des rédactions subventionnées impose un surcroît de rigueur et de professionnalisme.

Avec votre soutien, France-Soir continuera à proposer ses articles gratuitement  car nous pensons que tout le monde doit avoir accès à une information libre et indépendante pour se forger sa propre opinion.

Vous êtes la condition sine qua non à notre existence, soutenez-nous pour que France-Soir demeure le média français qui fait s’exprimer les plus légitimes.

Si vous le pouvez, soutenez-nous mensuellement, à partir de seulement 1€. Votre impact en faveur d’une presse libre n’en sera que plus fort. Merci.

Je fais un don à France-Soir

Dessin de la semaine

Portrait craché

Image
Portrait Soros
George Soros entre coups de bourse, coups de cœur et coups d'Etat
PORTRAIT CRACHE - George Soros : le super-héros des marchés qui jongle avec les chiffres et secoue le cocotier de Wall Street quand il “n’ouvre pas les sociétés” à la ...
16 février 2024 - 16:00
Portraits
Soutenez l'indépendance de FS

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de France-Soir est confirmée.

La newsletter France-Soir

En vous inscrivant, vous autorisez France-Soir à vous contacter par e-mail.