Grève des contrôleurs : des "dizaines de millions d'euros" en jeu, prévient ADP

Auteur(s)
France-Soir avec AFP
Publié le 24 avril 2024 - 14:07
Image
CDG
Crédits
Medina / AFP
Charles de Gaulle Airport terminal 1.
Medina / AFP

La grève des contrôleurs aériens en France prévue ce jeudi pourrait entraîner des pertes financières substantielles pour les compagnies aériennes et les aéroports, estimées en "dizaines de millions d'euros" par jour selon Augustin de Romanet, PDG du Groupe ADP.  

S'exprimant sur Franceinfo, de Romanet a souligné l'ampleur de l'impact économique de cette grève qui survient à un moment particulier, coïncidant avec les vacances de printemps de deux des trois grandes zones académiques en France. Les contrôleurs aériens protestent contre les modalités d'accompagnement, notamment les conditions salariales, d'une réorganisation majeure du contrôle aérien français.  

En réponse à cette action, la Direction générale de l'aviation civile (DGAC) a pris les devants en demandant aux compagnies aériennes de réduire drastiquement leurs rotations. Les réductions prévues sont particulièrement sévères : 75% des vols devront être annulés à Paris-Orly, le deuxième plus grand aéroport du pays, et 65% à l'aéroport Charles de Gaulle à Roissy et à Marseille, les principales plaques tournantes du transport aérien en France. Ces annulations massives, un événement rare dans l'histoire de l'aviation française posent des défis logistiques et financiers majeurs pour les acteurs du secteur. "Les abattements de vols qui vont être demandés aux compagnies sont extrêmement élevés, c'est rarement vu dans notre histoire", a commenté M. de Romanet, soulignant la gravité de la situation pour les voyageurs et l'industrie. 

Le PDG a également exprimé sa préoccupation pour les passagers, notamment parce que la grève coïncide avec une période de forte affluence due aux vacances. L'impact sur les voyageurs est loin d'être négligeable. Des dizaines, voire des centaines de milliers de voyageurs risquent de voir leurs plans de voyage perturbés. Rien que lundi, les aéroports de Roissy et Orly ont accueilli respectivement 203.000 et 111.000 passagers, illustrant bien l'ampleur d’un impact potentiel.  

Face à cet échec des négociations avec la DGAC, le syndicat majoritaire des contrôleurs aériens, le SNCTA, a déposé un deuxième préavis de grève pour le week-end de l'Ascension, exacerbant les tensions et les enjeux. Cette situation tendue survient alors que de Romanet appelle à la responsabilité des négociateurs pour éviter la grève, soulignant que ces mouvements sociaux perturbent grandement la sérénité des Français mais aussi des étrangers.  

Pour de Romanet, les réformes de productivité exigées par le gouvernement aux contrôleurs sont essentielles. Elles répondent aux besoins des compagnies aériennes, notamment européennes, qui nécessitent un contrôle aérien efficace lorsqu'elles survolent la France.  

Cet appel à la réforme et à l'efficacité souligne les défis auxquels est confronté le secteur de l'aviation, cherchant un équilibre entre exigences opérationnelles et droits des travailleurs, et ce dans un environnement complexe et en rapide évolution. 

À LIRE AUSSI

Image
pharmacie
L’appel à la grève des syndicats de pharmaciens en raison des pénuries de médicaments
L’Union des syndicats de pharmaciens d’officine (USPO) appelle à une journée de mobilisation avec la fermeture de toutes les officines le jeudi 30 mai. Suite aux pénur...
22 avril 2024 - 17:40
Société
Image
route
Certaines routes nationales bientôt équipées de péages ?
La possibilité de privatiser les routes nationales refait surface après des allusions faites en 2020. C’est en effet ce que dénonce le député de La France insoumise, A...
17 avril 2024 - 17:51
Société
Image
métro grève
La CGT-RATP dépose un préavis de grève de 7 mois menaçant le bon déroulement des Jeux Olympiques
TRANSPORT - Jean Castex, toujours aussi pertinent, fait face à un préavis de grève de sept mois à la RATP. Le trio gagnant, Pécresse, Hidalgo, Castex, nous assurent de...
30 janvier 2024 - 14:39
Société

L'article vous a plu ? Il a mobilisé notre rédaction qui ne vit que de vos dons.
L'information a un coût, d'autant plus que la concurrence des rédactions subventionnées impose un surcroît de rigueur et de professionnalisme.

Avec votre soutien, France-Soir continuera à proposer ses articles gratuitement  car nous pensons que tout le monde doit avoir accès à une information libre et indépendante pour se forger sa propre opinion.

Vous êtes la condition sine qua non à notre existence, soutenez-nous pour que France-Soir demeure le média français qui fait s’exprimer les plus légitimes.

Si vous le pouvez, soutenez-nous mensuellement, à partir de seulement 1€. Votre impact en faveur d’une presse libre n’en sera que plus fort. Merci.

Je fais un don à France-Soir

Dessin de la semaine

Portrait craché

Image
Obama
Barack Obama, un continuum Soros/WEF teinté d’un paradoxe Kissinger/Nobel
PORTRAIT CRACHE - Barack Obama est ce personnage contradictoire, ambigu, voire bicéphale, prêcheur de justice sociale financé par des Soros, Buffet et Goldman Sachs, v...
25 mai 2024 - 12:00
Politique
26/05 à 11:11
Soutenez l'indépendance de FS

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de France-Soir est confirmée.

La newsletter France-Soir

En vous inscrivant, vous autorisez France-Soir à vous contacter par e-mail.