Grève du 5 décembre à la RATP : vers une journée sans métro ni RER ?

Grève du 5 décembre à la RATP : vers une journée sans métro ni RER ?

Publié le 05/11/2019 à 10:02 - Mise à jour le 07/11/2019 à 12:48
© Bertrand GUAY / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): France-Soir
-A +A
La grève du jeudi 5 décembre s’annonce très suivie à la RATP : certains syndicats annoncent « zéro métro et zéro RER » sur le réseau. Et le mouvement pourrait durer plusieurs jours, voire davantage.  
 
Parisiens et Franciliens doivent se préparer à une journée noire dans les transports le jeudi 5 décembre : à l’appel de l’ensemble des syndicats, la plupart des salariés pourraient être en grève ce jeudi 5 décembre 2019, journée de mobilisation nationale. 
 
 
Le secrétaire général adjoint UNSA-RATP, Laurent Djebali, cité par Actu-Paris, annonce « zéro métro, zéro RER et très peu de bus » au moins pour la journée du 5 décembre. Car, contrairement à la journée noire du 13 septembre, le mouvement est annoncé comme « illimité » et la grève pourrait donc être reconduite tant que les syndicats n’auront « pas de certitudes de la part du gouvernement sur l’avenir pour un service public qui fonctionne ». Et le responsable syndical d’ajouter : « On s’attend déjà à manger la bûche de Noël ensemble ». 
 
Pas de service minimum garanti à la RATP
Concrètement, à quoi faut-il s’attendre dans le métro parisien le jeudi 5 décembre ? En principe, les lignes 1 et 14, entièrement automatisées, devraient fonctionner normalement. En revanche, la RATP ne peut garantir un service minimum sur les autres lignes. En effet la loi du 21 août 2007 ne prévoit pas la réquisition de salariés pour assurer qu’un certain nombre de trains. En revanche, la RATP pourrait choisir d’affecter les conducteurs non-grévistes sur ses lignes les plus fréquentées et de fermer totalement les autres lignes. 
 
Les prévisions de trafic précises seront publiées 24 heures avant le début de cette journée de mobilisation interprofessionnelle pour protester contre la réforme des retraites. 
 
 

Auteur(s): France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Grève RATP du 5 décembre : vers un jeudi noir ?

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-