"Il y a une sortie de crise, il faut intégrer les états généraux de la Justice en tant que Tiers-Etat" : Stéphane Espic

Auteur(s)
FranceSoir
Publié le 23 juillet 2021 - 21:00
Image
espic
Crédits
FS
"Ils se croient des Bourgeois gentilhommes, mais ces Tartuffes ne respectent pas la Ve République"
FS

Figure des Gilets jaunes dès 2018, et militant depuis bien avant ce soulèvement d’automne, Stéphane Espic a d'abord travaillé dans le conseil en création et financement d’entreprise. Dans ce Défi de la vérité, celui qui se définit comme "bouffon du roi osant dire des vérités au pied du roi", livre ses piques et analyses sur la situation politique et sociale de notre pays.

Pour ce multi-récidiviste de l'activisme, il faut casser "les privilèges" des élites modernes, tout en restant joyeux, car c'est le seul moyen de lutter contre cette terreur instiguée par le gouvernement. C'est surtout d'intégrer les états généraux de la Justice lancés par Emmanuel Macron en tant que "Tiers-État", dont on a besoin aujourd'hui : « les gens sont encore trop moutonniers, il faut qu’ils soient de vrais électrons libres […] Une historienne remarquait que ce qu’il manque aux Gilets jaunes, c’est surtout davantage d’intellectuels ».

Pour cela, le Savoyard né en Suisse démarre un tour de France des Cours d'appel, du 26 juillet au 3 septembre. Avec son collectif et tout ceux qui veulent le rejoindre (toutes les dates sont sur son site), ils vont se présenter devant 26 Cours d'appel du pays, avant de revenir à Paris chaque vendredi pour déposer des doléances auprès du ministère de la Justice.

Malgré les nombreux procès qui lui sont intentés pour son activisme, Stéphane Espic ne compte pas s'arrêter là et continue son combat pour "dégonfler les homards", symbole des privilèges, et réveiller les gens en les incitant à « sortir de leur terrier ».

Il manifeste demain (samedi 24 juillet), déclarant de la manifestation qui part du Conseil constitutionnel à 14 heures pour arriver à l'UNESCO, devant le Défenseur des droits, derrière le ministère de la Santé, derrière l'Ecole militaire :

À LIRE AUSSI

Image
grimal
"lls nous testent pour savoir si on est bêtes..." Fabrice Grimal, candidat à la présidentielle
« C’est la dernière chance qu’on leur donne », Fabrice Grimal, entrepreneur et écrivain, porte son mouvement la Concorde citoyenne à la présidentielle de 202...
07 juillet 2021 - 17:12
Vidéos
Image
Christian Vélot
"Ne faisons pas un remède pire que le mal" : l'entretien essentiel, avec Christian Vélot
Christian Vélot, l'entretien essentiel : maître de conférence en génétique moléculaire à l’université Paris-Sud, directeur scientifique du comité scientifique du Comit...
29 juin 2021 - 19:12
Vidéos
Image
sylvain baron
« Révolte », un manuel d’insurrection pacifique par Sylvain Baron, gilet jaune
Auteur de « Révolte », Sylvain Baron, écrivain et gilet jaune, tente de démontrer pourquoi et comment le peuple peut se soulever face à « l’ennemi ...
16 juin 2021 - 20:57
Vidéos

L'article vous a plu ? Il a mobilisé notre rédaction qui ne vit que de vos dons.
L'information a un coût, d'autant plus que la concurrence des rédactions subventionnées impose un surcroît de rigueur et de professionnalisme.

Avec votre soutien, France-Soir continuera à proposer ses articles gratuitement  car nous pensons que tout le monde doit avoir accès à une information libre et indépendante pour se forger sa propre opinion.

Vous êtes la condition sine qua non à notre existence, soutenez-nous pour que France-Soir demeure le média français qui fait s’exprimer les plus légitimes.

Si vous le pouvez, soutenez-nous mensuellement, à partir de seulement 1€. Votre impact en faveur d’une presse libre n’en sera que plus fort. Merci.

Je fais un don à France-Soir

Dessin de la semaine

Portrait craché

Image
Portrait Thierry Breton
Les numéros d’illusionniste du commissaire censeur Thierry Breton
PORTRAIT CRACHE - Thierry Breton, ingénieur devenu dirigeant d’entreprise, ministre, puis commissaire européen, a laissé derrière lui une ribambelle de restructuration...
24 février 2024 - 09:52
Portraits
Soutenez l'indépendance de FS

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de France-Soir est confirmée.

La newsletter France-Soir

En vous inscrivant, vous autorisez France-Soir à vous contacter par e-mail.