Silvano Trotta : "Beaucoup de scientifiques et politiques m'appellent pour avoir des infos"

Auteur(s)
FranceSoir
Publié le 13 décembre 2021 - 20:03
Image
Sylvano Trotta
Crédits
@Juliette Garrigues / FS
Sylvano Trotta revient sur ses motivations, son parcours et ses certitudes plus de 18 mois après le début de l'épidémie.
@Juliette Garrigues / FS

Chef d'entreprise et figure de la "réinformation", Silvano Trotta a une forte audience sur Télégram, où il partage à plus de 100 000 abonnés des articles, sources scientifiques, extraits vidéos, sur divers sujets de société. Co-fondateur de l’association BonSens, avec Xavier Azalbert notamment, il nous a reçus ce vendredi 9 décembre dans les locaux de son entreprise Atelio près de Strasbourg, pour un entretien sans langue de bois, revenant sur l’ensemble de son parcours.

Depuis le début des politiques liées à la situation sanitaire, il a très rapidement fait grandir son audience en alertant sur les manipulations des différents gouvernements, de l'OMS, des institutions sanitaires ou encore les intérêts financiers des laboratoires pharmaceutiques. Dans cette interview, le chef d’entreprise répond à toutes nos questions : comment en est-il venu à gérer un canal avec une telle audience ? Se considère-t-il journaliste ? Comment vérifie-t-il ses sources ?

Censuré par YouTube, où sa chaîne était passée de 15 000 abonnés à près de 200 000 du début à la fin de l’année de 2020, il revient sur la signification de cette privation de liberté d’expression : « Il faudra que ces entreprises privées soient jugées, Twitter, Facebook également ».

Plus d'une année et demie après le début de l'épidémie de Covid, Silvano Trotta affirme sa position : « L'avenir nous a donné raison, le gouvernement a fait des fake news [...] C'est dur ce que l'on vit, mais en off, il y a beaucoup de scientifiques et de politiques qui m'appellent maintenant, donc on continue à se battre et cette crise peut être une formidable opportunité de dégager toute cette oligarchie mondialiste. »

Voir aussi : "L’État français est un des plus gros producteurs de fake news" Idriss Aberkane

Questionné également quant à ses motivations, le natif d'Italie répond qu'il n'a rien à gagner au niveau financier, il voit son action comme un simple devoir civique : informer en temps de crise.

À LIRE AUSSI

Image
Christian Vélot, de retour sur le plateau de France Soir
Christian Vélot : "la vaccination généralisée est contre-productive"
Christian Vélot est de retour sur le plateau de FranceSoir, un nouvel Entretien essentiel pour faire le point. Après son intervention remarquée sur CNews, retour sur l...
11 décembre 2021 - 16:00
Vidéos
Image
Laurent Toubiana, sur le plateau de FranceSoir, le 25 novembre 2021
Laurent Toubiana : "Je ne cherche pas à rassurer, je regarde les faits"
Cela faisait longtemps qu'on ne l'avait plus vu dans les médias : l'épidémiologiste Laurent Toubiana a relevé "le Défi de la vérité" ce matin, peu avant la conférence ...
25 novembre 2021 - 18:00
Vidéos
Image
personnes âgées
La réalité virtuelle fait voyager les seniors en Ehpad
La crise sanitaire a poussé le secteur du tourisme et de la culture à adopter la réalité virtuelle, et à faire voyager les touristes et spectateurs sur leurs ordinateu...
10 décembre 2021 - 18:23
Société

L'article vous a plu ? Il a mobilisé notre rédaction qui ne vit que de vos dons.
L'information a un coût, d'autant plus que la concurrence des rédactions subventionnées impose un surcroît de rigueur et de professionnalisme.

Avec votre soutien, France-Soir continuera à proposer ses articles gratuitement  car nous pensons que tout le monde doit avoir accès à une information libre et indépendante pour se forger sa propre opinion.

Vous êtes la condition sine qua non à notre existence, soutenez-nous pour que France-Soir demeure le média français qui fait s’exprimer les plus légitimes.

Si vous le pouvez, soutenez-nous mensuellement, à partir de seulement 1€. Votre impact en faveur d’une presse libre n’en sera que plus fort. Merci.

Je fais un don à France-Soir

Dessin de la semaine

Portrait craché

Image
Portrait Thierry Breton
Les numéros d’illusionniste du commissaire censeur Thierry Breton
PORTRAIT CRACHE - Thierry Breton, ingénieur devenu dirigeant d’entreprise, ministre, puis commissaire européen, a laissé derrière lui une ribambelle de restructuration...
24 février 2024 - 09:52
Portraits
Soutenez l'indépendance de FS

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de France-Soir est confirmée.

La newsletter France-Soir

En vous inscrivant, vous autorisez France-Soir à vous contacter par e-mail.