"Beware ! The cure may be worse than the disease", Christian Vélot

"Beware ! The cure may be worse than the disease", Christian Vélot

Publié le 07/09/2021 à 09:47
F. Froger / D6
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): FranceSoir

Cet espace d’opinion permet la libre expression des idées et d’engendrer le débat. Les articles et vidéos publiés dans cette rubrique peuvent parfois ne pas faire consensus, en savoir plus

-A +A

Professor Vélot teaches molecular genetics at Paris-Sud University, and is the Scientific Director of the CRIIGEN (Comité de recherche de l’information indépendante du génie génétique, Research Committee on Independent information on genetic engineering).

[English subtitiles available]

In this interview with Xavier Azalbert, he discusses the nature of the Sars-Cov-2 virus, which he considers dangerous owing to the unknowns surrounding it, and to the great diversity of symptoms it unleashes. Why have the authorites chosen to rely upon such novel vaccine-technologies, technologies for which we lack all hindsight, to fight a virus which itself is attended by so much uncertainty ? This will almost certainly prove to ahve been a strategic error. Professor Vélot is also concerned by the fact that early treatments, such as the hydroxychloroquine protocol administered at Marseilles by France’s leading virologist, Professor Didier Raoult, have been derided in favour of untested or even toxic molecules such as Remdesivir which also happens to be mutageneous. 

Professor Vélot explains in detail the three vaccine-categories currently being marketed in the West : inactivated virus-, recombinant protein- and genetic vaccines. The haste with which the public health agencies have issued Emergency Use Authorisations for the Pfizer-Moderna/J& J and AstraZeneca vaccines is, he says, both unprecedented and extraordinarily imprudent. Stretching over years and sometimes decades, phase 3 vaccine trials normally include, inter alia, studies on immunotoxicity, genotoxicity and interactions with the human genome. Here, those studies, along with many other essential data-sets, are entirely lacking.

The virus, he explains, does not mutate so much as recombine with viruses from other families, a peculiarity which raises vexed matters such as immune escape, vaccine efficacy and the risk/benefit ratio.  

Finally, Professor Vélot finds the « group think » amongst decision-making bodies deplorable to say the least, and the very antithesis of scientific method. En passant, he points to publicly-stated, glaring errors made by Dr. Alain Fischer, the French Government’s « Mr Vaccine ».

Besides his patent skills as a pedagogue and polemicist, Professor Vélot is a master in his field, a clear-thinker who brings us back to the basics of scientific enquiry.

Auteur(s): FranceSoir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Christian Vélot

Newsletter





Commentaires

-

Je m'abonne à la Newsletter FranceSoir