Vitamines et minéraux: intérêts et dangers des compléments alimentaires

Vitamines et minéraux: intérêts et dangers des compléments alimentaires

Publié le :

Mercredi 19 Septembre 2018 - 15:54

Mise à jour :

Mercredi 19 Septembre 2018 - 16:00
A l'approche de l'automne et de l'hiver (des saisons plus froides et moins ensoleillées), les organismes peuvent pécher et avoir besoin de vitamines et minéraux supplémentaires. Mais y a-t-il un danger à s'en auto-prescrire? Quels sont les intérêts de ces compléments alimentaires? Le point avec Mickaël Dieleman, diététicien-nutritionniste à Lyon, pour France-Soir.
© PASCAL POCHARD-CASABIANCA / AFP/Archives
PARTAGER :

Mickaël Dieleman, édité par la rédaction

-A +A

A la rentrée, la reprise peut être intense et de la fatigue peut se faire ressentir rapidement… même après de bonnes vacances. Cette situation peut perdurer jusqu'à l’hiver, sans parler de tous les petits rhumes que l’on peut attraper.

Est-ce que l'on peut éviter cela? Est-ce qu'on peut consulter son médecin ou acheter un complément alimentaire en vente libre pour palier au problème?

Mais les compléments alimentaires de vitamines et minéraux en vente libre sont-ils vraiment intéressants? L’automédication dans ce domaine peut-elle être dangereuse? Je vous propose de répondre à ces questions.

>Petit rappel sur les vitamines et minéraux

Les vitamines sont des substances organiques synthétisées par notre corps ou qui doivent être apportées par notre alimentation. Elles sont indispensables à la vie, n’apportent pas de calorie, mais participent à de nombreuses réactions dans notre organisme.

Elles sont classées en deux grandes familles: les vitamines liposolubles (solubles dans les graisses) A, D, E, K, et hydrosolubles (solubles dans l’eau) C et B1 à B12.

Les minéraux sont aussi des composants indispensables pour notre santé. Les plus connus, et plus importants, sont le calcium, le magnésium, le fer, le potassium ou encore le cuivre.

Ces substances jouent un rôle fondamental pour notre organisme, comme le prouvent les rôles de certaines vitamines.

Par définition, les compléments alimentaires vont "compléter" un manque. Donc oui, s’il y a un manque, ils sont intéressants.

Cependant, si tout va bien, et hors contexte spécial (sportif, régime végétalien, certaines pathologies…), il n’y a pas forcément besoin de compléments alimentaires comme pourraient le laisser entendre certains revendeurs.

>Comment s’assurer qu’il y a un manque?

Le meilleur moyen de déterminer si notre organisme manque de quelque chose est de demander à son médecin de réaliser une prise de sang lorsque l’on est vraiment fatigué et que cela dure trop longtemps.

Si celle-ci révèle un manque, en vitamine D par exemple (c'est souvent le cas en hiver), un complément pourra alors être prescrit.

Aussi, certains signes et périodes peuvent supposer qu’il y a un manque. En hiver, l’ensoleillement est insuffisant et notre corps ne synthétise donc pas assez de vitamine D puisqu'il y a moins de rayons UV.  Nous aurons aussi des besoins supérieurs en vitamine C pour aider notre corps à lutter contre certains microbes.

Lire aussi: que manger pour booster son cerveau et rester en forme?

De manière générale, l’hiver est une période durant laquelle nous consommons moins de fruits et légumes et donc consommons moins de vitamines et minéraux. Dans ce contexte, les compléments peuvent être intéressants.

Ils peuvent l'être également en cas de période de stress, de manque de sommeil. Dans ce cas-là, le magnésium sera une bonne solution.

Pour les sportifs, les demandes en vitamines et minéraux étant supérieures, une complémentation est plus que conseillée, car l’alimentation seule ne comblera pas ces besoins.

>L’automédication de compléments alimentaires peut-elle être dangereuse?

Vous ne risquerez pas grand-chose en prenant de la vitamine C en hiver mais la surconsommation de certaines substances pourrait avoir des effets indésirables, notamment pour les malades atteints de certains cancers.

Une alimentation équilibrée et variée apportera déjà une bonne base de vitamines et minéraux.

En cas de fatigue chronique, ou alors pour anticiper certaines périodes de l’année un peu plus fatigantes, les compléments peuvent aider notre corps.

Mais dans tous les cas, il sera toujours préférable que ce soit conseillé ou validé par un professionnel de la santé.

Et aussi:

Consommer plus d’oméga-3: simple et bon pour le cœur

Cure de raisin détox: les bienfaits et pièges à éviter

Régime: c'est quoi le jeûne intermittent "fasting"?

A l'approche de l'hiver, beaucoup de personnes vont se jeter sur les compléments alimentaires (vitamines D, C, fer, calcium) en vente libre.


Commentaires

-