Après le Dry January, Januhairy: un mois de janvier avec poils mais sans alcool?

Après le Dry January, Januhairy: un mois de janvier avec poils mais sans alcool?

Publié le :

Jeudi 10 Janvier 2019 - 12:10

Mise à jour :

Jeudi 10 Janvier 2019 - 12:24
©Wikimédia Commons
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Après le Dry January, qui consiste à ne pas boire d'alcool en janvier, un nouveau défi fait le buzz sur Instagram: januhairy. Le but? Ne pas s'épiler, et assumer ses poils sur les réseaux sociaux.

Un nouveau défi venu d'Angleterre fait le buzz ces derniers jours sur les réseaux sociaux, et surtout sur Instagram: le Januhairy (contraction entre January -janvier- et hairy -poilu), qui consiste à ne pas s'épiler et à s'afficher fièrement sur Internet avec ses poils.

Januhairy fait écho au Dry January, qui a un objectif santé et consiste donc à ne pas boire une seule goutte d'alcool de tout le mois de janvier, pour se sentir mieux tout le reste de l'année (mieux dormir notamment).

C'est une jeune femme britannique qui a eu l'idée, et a posté début janvier une photo d'elle en débardeur sur Instagram, les bras levés, montrant ainsi la petite touffe de poils de ses aisselles.

Lire aussi: Dry January - et si vous commenciez 2019 par un mois de janvier sans alcool?

Laura a commencé à faire pousser ses poils en mai dernier, pour les besoins de son cours de théâtre. Elle s'est ensuite habituée à ça et n'a pas été gênée de porter des bermudas ou des robes avec des jambes poilues.

"Après quelques semaines, je m'y suis habituée et j'ai commencé à apprécier ma pilosité naturelle", a-t-elle écrit sur Instagram. "Je me suis sentie libre et plus en confiance, même si certaines personnes autour de moi n'ont pas compris pourquoi j'ai arrêté de m'épiler".

 
 
 
 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par Januhairy (@janu_hairy) le

Elle a ensuite eu l'idée de partager son expérience avec le plus grand nombre et a donc créé le challenge #Januhairy pour aider toutes les femmes à s'assumer au naturel.

Et aussi:

Zéro alcool en janvier: le défi venu d'Angleterre pour oublier les excès

"In my feelings challenge": danse, voiture et accidents (vidéos)

"What the fluff challenge": la blague à faire à son animal de compagnie (vidéo)

Après le Dry January, la dernière tendance sur les réseaux sociaux est d'afficher fièrement ses poils: c'est le défi Januhairy.

Commentaires

-