Certains thés contiennent jusqu'à 17 sortes de pesticides, les sachets bio également touchés

Produits toxiques

Certains thés contiennent jusqu'à 17 sortes de pesticides, les sachets bio également touchés

Publié le :

Mardi 07 Novembre 2017 - 11:03

Mise à jour :

Mercredi 08 Novembre 2017 - 13:04
Une étude parue dans le magazine "60 millions de consommateurs" a révélé ce mardi que certains thés, de marques différentes et bio ou pas, contenaient jusqu'à 17 pesticides différents. Un coup dur pour la deuxième boisson la plus bue au monde.
©Flickr/ @Dano
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Le magazine 60 millions de consommateurs a révélé dans son numéro du mois de novembre que de nombreux thés contenaient des pesticides. Pas moins de 16 thés noirs et dix thés verts ont été testés lors de cette enquête qui épingle particulièrement, pour la présence de ce type de contaminants précisément, les marques "Bio village marque repère" (de Leclerc), Kusmi Tea, 1336 et Damann frères, soulignant que cette dernière est la plus touchée avec 17 traces de pesticides différents retrouvées.

"Ce sont des quantités faibles de pesticides, qui la plupart du temps sont inférieures aux limites autorisées", a tenu à rappeler le rédacteur en chef adjoint du magazine au micro d'Europe 1 ce mardi 6 au matin. Cependant, "ce qui pose question c'est l'effet cocktail" a-t-il ajouté en indiquant qu'il fallait préférer les thés bio, bien que ceux-ci aient aussi parfois été épinglés par l'étude. "Globalement, les thés bio restent moins contaminés que les autres".

Mais les pesticides ne sont pas les seuls résidus qui ont été découverts à l'intérieur des sachets. Des métaux nocifs pour la santé comme du mercure ou de l'arsenic ont aussi été découverts en très faible quantité.

Aussi, "lors de la récolte, si le thé est mal trié, des mauvaises herbes peuvent rester parmi les feuilles et sécréter ces substances alcalogènes qui sont cancérigènes pour l'homme", a expliqué Patricia Chairopoulos, la journaliste auteur de l'enquête (en association avec des ingénieurs). L'alcaloïde est une molécule naturelle mais aussi toxique dont la quantité dans les produits de consommation n'est pas réglementée par les pouvoirs publics.

Une seule solution pour éviter de consommer des produits dangereux pour les acheteurs: changer régulièrement de marque pour "mixer" les pesticides ingérés (à l'état de trace, il faut le rappeler), et donc minimiser une potentielle accumulation d'un produit en particulier.

"60 millions de consommateurs" a testé une vingtaine de thés pour son enquête.

Commentaires

-