L’efficacité du vaccin contre la grippe faible en France cette année

L’efficacité du vaccin contre la grippe faible en France cette année

Publié le :

Lundi 04 Mars 2019 - 18:12

Mise à jour :

Lundi 04 Mars 2019 - 18:13
© FRED TANNEAU / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Le vaccin contre la grippe est assez peu efficace contre le virus le plus présent en France cette année. La plupart des pays européens semblent faire mieux en la matière.

Alors que l'épidémie de grippe a dépassé son pic dans toute la France, de premières données permettent déjà d'évaluer l'efficacité du vaccin contre le virus pour cet hiver 2018/2019.

Ces résultats devront être affinés pendant encore des mois, mais ils laissent entendre que le vaccin n'a pas été très efficace en France cette saison.

En effet, les chiffres du réseau Sentinelle  diffusés fin février semblent confirmer la tendance observée depuis le début de l'épidémie, à savoir une efficacité moyenne contre le virus A(H1N1) -avec un taux de 61% pour les personnes à risques- et assez faible contre le virus A(H3N2) avec seulement 22%.

Voir: Grippe - le vaccin peu efficace contre le virus le plus virulent

Des chiffres qui ne seraient pas si problématiques si le virus A(H1N1) était le plus présent en France. Or, tout au long de l'épidémie, c'est la souche A(H3N2) qui s'est imposée comme dominante, celle-là même contre laquelle le vaccin est le moins efficace.

Certains chiffres portant sur plusieurs pays européens font apparaître la France comme le mauvais élève en termes d'efficacité vaccinale. "L’étude I-Move, incluant des données de neuf pays dont la France, montrent une efficacité vaccinale tous virus confondus de 59%", précise ainsi Santé publique France.

Une situation qui pourrait être due au moins en partie au fait que si le virus H3N2 est nettement majoritaire en France, à l'échelle européenne il représente moins d'un tiers des cas détectés depuis octobre dernier contre 43% pour le virus H1N1.

Le vaccin contre la grippe est élaboré chaque année à l'avance en "misant" sur les types de virus qui risquent d'être les plus présents. Mais ceux-ci peuvent muter entre-temps ce qui rend le "cocktail" moins efficace.

Durant l'hiver 2016-2017, le vaccin n'avait permis de protéger que 20% à 30% des patients en raison d'une mutation tardive. Le nombre de décès liés à la grippe avait alors été estimé à 14.400. L'année suivante, ce taux est passé à environ 60% à 70% d'efficacité, ce qui avait abouti à 12.980 morts.

Lire aussi:

L'épidémie de grippe 2019 recule mais reste active (carte)

Epidémie de grippe 2019: combien de temps cela va durer?

Le'efficacité du vaccin contre la grippe semble assez faible en France cette année.

Commentaires

-