Journée sans voiture à Paris - Qui pourra circuler et où dans la capitale: les règles et exceptions (carte)

Journée sans voiture à Paris - Qui pourra circuler et où dans la capitale: les règles et exceptions (carte)

Publié le :

Vendredi 29 Septembre 2017 - 12:59

Mise à jour :

Samedi 30 Septembre 2017 - 11:08
© PATRICK KOVARIK / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Lors de la Journée sans voiture dimanche, l'ensemble de Paris intra-muros sera interdit à la circulation, du moins pour la grande majorité des automobilistes. De nombreuses exceptions existent en effet. Des zones piétonnes sont prévues d'où seront en revanche totalement exclus les véhicules à moteur.

La troisième Journée sans voiture à Paris a lieu dimanche 1er octobre. Routiers, motards ou automobilistes seront tous interdits de circuler dans la capitale durant la journée. Et cette fois-ci, les restrictions sont beaucoup plus importantes que les années précédentes.

C'est en effet l'intégralité de Paris intra-muros, les 20 arrondissements, qui seront concernées par l'interdiction des véhicules entre 11h et 18h. Des aires entièrement piétonnes ont également été aménagées dans la capitale, notamment aux abords des quartiers historiques et touristiques (à consulter sur la carte ci-dessous). Ces zones excluront tous les véhicules, y compris ceux qui bénéficient d'une dérogation.

De nombreuses situations permettront en effet de rouler dimanche. Sont notamment concernés les transports en commun, ce qui inclue les bus mais aussi les taxis et les VTC. Les autocars de tourisme Open Tour et BigBus bénéficient également d'une dérogation, de même bien sûr que les véhicules de secours et de police.

Un régime particulier est également prévu pour les personnes dont la profession implique ce jour l'utilisation d'un véhicule. Les professionnels de soins médicaux à domicile (médecins, infirmiers, vétérinaires...) pourront accéder au périmètre. Ce sera également le cas des véhicules de déménagement ou des livraisons. Les agents des services publics pourront également se rendre à Paris en voiture.

Certaines situations particulières pourront enfin faire l'objet d'une dérogation. Les personnes handicapées où les proches les transportant auront ainsi le droit de rouler. La Ville de Paris précise également que les forces de l'ordre feront preuve "de discernement" pour les cas exceptionnels tels les accouchements ou le fait de devoir rendre une voiture de location.

Attention toutefois, dans tous ces cas, il faudra pouvoir justifier de cette situation particulière (carte professionnelle, bon de livraison, carte d'invalidité...).

La circulation sera autorisée à certains professions et aux particuliers dans des cas exceptionnels.


Commentaires

-