Assemblée nationale: Agnès Buzyn accuse les Insoumis de "vivre de la pauvreté" (vidéo)

Assemblée nationale: Agnès Buzyn accuse les Insoumis de "vivre de la pauvreté" (vidéo)

Publié le :

Mardi 18 Septembre 2018 - 18:47

Mise à jour :

Mardi 18 Septembre 2018 - 18:53
© GERARD JULIEN / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Agnès Buzyn a accusé ce mardi les députés insoumis de "vivre de la pauvreté" après un échange avec Jean-Hugues Ratenon, député la France insoumise, sur la plan pauvreté à l’Assemblée nationale.

Nouvelle passe d'arme à l'Assemblée nationale entre un membre de l'exécutif et les députés de la France insoumise. La ministre de la Santé a accusé ce mardi 18, les parlementaires de gauche de "vivre de la pauvreté", provoquant une réaction indignée de ces derniers.

La ministre avait été interpellé par le député FI Jean-Hugues Ratenon au sujet du plan pauvreté présenté par le gouvernement et jugé particulièrement insuffisant par ce dernier. "Son revenu universel d'activité maintiendra les pauvres dans la précarité, son service public d'insertion rabote le service public, et brise l'activité économique en disloquant le pouvoir d'achat", a-t-il expliqué.

"Vous n'avez aucun intérêt à ce que nous arrivions à résoudre la pauvreté dans ce pays car vous en vivez, vous vous en nourrissez!", a lancé Agnès Buzyn. Et de poursuivre sous les vivats de la majorité: "Ce plan (pauvreté) c'est pour donner à chacun la dignité, les chances de sortir. (Il) lutte contre les inégalités dès l'enfance. Il prend en compte les besoins de santé des enfants".

Lire - Assemblée nationale: furieux, les députés insoumis quittent l'hémicycle (vidéo)

La réponse de la ministre a provoqué la colère des collègues insoumis de Jean-Hugues Ratenon qui sont montés au créneau pour le défendre, soulignant par ailleurs que ce dernier vivait du RSA avant d'être élu à l'Assemblée nationale. "Oser une telle accusation face à un députe qui percevait le RSA juste avant d'être élu est un sommet d'indécence. Il ne vit pas de la pauvreté mais a vécu la pauvreté", s'est fendue Clémentine Autain sur Twitter.

"Agnès Buzyn insulte Jean-Hugues Ratenon, un des seuls députés qui vivait du RSA. Jamais nous ne nous réjouirons de la pauvreté. Nous combattons vos politiques qui appauvrissent et défendons un monde sans misère. Présentez vos excuses! Votre comportement est indigne d'une ministre", a fait savoir de son côté la députée insoumise du Val-de-Marne Mathilde Panot.

Jean-Luc Mélenchon, chef de file des parlementaires FI au Palais Bourbon, a quant à lui dénoncé une "ignoble agression verbale de la ministre Agnès Buzyn".

Voir:

Dispute entre De Rugy et les Insoumis sur fond de selfies

Assemblée nationale: les députés soumis à un code vestimentaire?

Agnès Buzyn a accusé les Insoumis de "vivre de la pauvreté".


Commentaires

-